YouPoP

Fan finie de dessins animés et de films d’animation depuis ma tendre enfance, je me levais les matins de fins de semaine dès 6h juste pour regarder les dessins animés à Radio-Canada, jusqu’à 11h00. Au grand désespoir de ma mère qui essayait à tout prix de me faire décoller de la télé. J’ai vu tous les épisodes de Tic et Tac Rangers du risque, de Looping, Picsou, les Looney Toons, Tiny Toons, Pierre et Isa, Yakari, Les cités d’or, Popeye et même Bouli. Tous les midis, j’écoutais les Pierrafeu.

J’ai la collection quasi-complète en VHS des films d’animation de Disney, partant des classiques tels Blanche-Neige, La Belle et le Clochard, La Belle au bois dormant, Alice au Pays des merveilles, jusqu’aux films tels La petite Sirène, Aladdin, Pocahontas…

Chaque année, j’ai écouté religieusement Ciné-Cadeau avec les Tintin, Asterix, Garfield entre autre.

Télétoon est né lorsque j’avais 15 ans. Au grand désespoir de tous, mon fanatisme pour l’animation n’en a été que renforcé. Les Simpsons, South Park, Capitaine Star, Star ou Boucher, Cléo et Chico, Futurama, Beavis and Butthead et autres animations des années 90 et début 2000 faisaient partis de ma vie, telle une bible télévisée. Sans oublier les films d’animation de cette epoque, comme Les Jetsons, La belle et la Bête, Le Roi Lion, etc.

Depuis les années 2000, je me nourris de dessins animés et de films d’animation sous prétexte que j’ai des enfants. On a donc visionné ensemble les dessins animés à Télétoon, Radio-Canada et Télé-Québec, reprises après reprises. Nous avons gobé tous les films d’animation des dizaines de fois, jusqu’à en savoir les répliques et être capable d’imiter les personnages.

Une passion qui me vient de mon grand-papa, qui nous a procuré tous les films de Petit pied le dinosaure, et qui avait tous les films d’Asterix, et chez qui on allait pour squatter un bout de divan en écoutant Canal Famille, en échange d’une palette de chocolat qu’il partageait avec nous.