Ghost Whisperer (Mélinda, entre deux mondes) – Maquillage inspiré de Melinda Gordon

Ghost Whisperer (Mélinda, entre deux mondes) – Maquillage inspiré de Melinda Gordon

13 septembre 2010 1 Par Josy-Anne Brousseau

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 23:38

Merci de partager nos articles !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inspiré de la série Ghost Whisperer, voici un maquillage rapide et facile à réaliser en quelques minutes seulement. Le personnage de Melinda Gordon (Jennifer Love Hewitt) et le secret de ses maquilleurs vous y sont enfin révélés.

Ce look sera discret et très sophistiqué plaira aux femmes de tous les âges et genre. Dommage que la série ne revienne pas cette année, mais on peut toujours s’inspiré du maquillage de la belle Melinda pour se faire belle tous les jours.

Pour réaliser un maquillage similaire, vous aurez besoin de couleur taupe et chaire avec un peu de brillance ainsi qu’un brun chocolat au lait pour rehausser et donner un accent. Au lieu d’un crayon pour les yeux, il est préférable d’utiliser un pinceaux fin et de créer un trait très fins au niveaux des cils.

Ghost Whisperer ou Mélinda, entre deux mondes (au Québec)

Cette série met en scène Melinda Gordon, une jeune mariée ayant hérité de sa grand-mère le don de communiquer avec les esprits des morts. Elle utilise cette faculté pour faire passer des messages des morts à leurs proches pour ainsi les faire passer de l’autre côté. Au fur et à mesure que l’histoire avance, on en apprend plus sur les personnages et sur la mythologie de la série. On découvre qu’il existe des esprits maléfiques voulant stopper Melinda.
httpvh://www.youtube.com/watch?v=9R_wDpjiiVc
Les produits utilisés pour le look de Melinda Gordon proviennent de la compagnie ELF Cosmétique. Présentement un beau rabais de 50% peut être obtenu sur les produits ELF en cliquant ici.

[nice_sticky]Mélinda, entre deux mondes est diffusé à Ztélé Du lundi au vendredi 12h
En rappel : Du lundi au vendredi 8h[/nice_sticky]


Merci de partager nos articles !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •