Télé-Québec présente la minisérie Stastny en avant-première

Télé-Québec présente la minisérie Stastny en avant-première

2 novembre 2010 2 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 23:34

Merci de partager nos articles !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Télé-Québec Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, en partenariat avec Cinétoile, a le plaisir d’inviter la population à la projection en avant-première du film-documentaire Stastny, le dimanche 14 novembre à 13 h 30, au Quai des arts à Carleton-sur-Mer.

Voici l’histoire des frères Stastny, depuis leur fuite de l’Ex-Tchécoslovaquie pour joindre les rangs des Nordiques de Québec jusqu’à leur ascension au statut de vedettes nord-américaines, puis finalement leur parcours post-LNH.

Digne d’un roman d’espionnage, le récit de la fuite des frères Stastny de la Tchécoslovaquie, au début des années 80, a peu d’équivalent dans l’histoire du sport. Mieux encore, ils ont tous trois joué pour les Nordiques de Québec, ont appris le français et sont devenus les premiers immigrants à être considérés comme des héros dans la ville de Québec. Après sa carrière de hockeyeur, Peter Stastny a choisi de retourner en Slovaquie pour y diriger l’équipe nationale de hockey et devenir député au gouvernement. Homme d’envergure, immensément populaire dans son pays, il a été nommé chef de la Délégation slovaque à l’Union européenne. Il siège aujourd’hui à Bruxelles et retourne chaque semaine chez lui, à Bratislava.

Notez que la minisérie Stastny, produite par Zone 3, sera diffusée en primeur sur les ondes de Télé-Québec. On verra le premier épisode, Les frères Stastny, “de la guerre à la gloire”, le mercredi 1er décembre à 19 h et le deuxième, “Les conséquences de la liberté”, sera présenté le 8 décembre à 19 h.

[nice_sticky]D’ici là, en grande première, c’est au Quai des arts à Carleton-sur-Mer qu’on pourra assister à la projection de Stastny, le 14 novembre à 13 h 30. Entrée libre.[/nice_sticky]

Source : Télé-Québec


Merci de partager nos articles !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •