Gasland en streaming - documentaire sur le Gaz de Schiste




Accueil » Nouvelles » À la Une » Gasland en streaming – documentaire sur le Gaz de Schiste

Gasland en streaming – documentaire sur le Gaz de Schiste

Merci de partager !
  •  
  • 58
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Shares

Gasland est un film documentaire de 2010 écrits et réalisé par Josh Fox. Le film se concentre sur des communautés américaines touchées par le forage du Gaz de Schistes et plus précisément, un procédé connu sous le nom de “fracturation hydraulique”.

En mai 2008, Fox a reçu une lettre d’une société de gaz naturel lui proposant de louer les terres de sa famille à Milanville, en Pennsylvanie pour 100 000 $ afin forer pour trouver du Gaz de Schistes.

À la suite de l’offre, il a cherché des informations sur le forage de gaz naturel dans le schiste Marcellus situé sous une grande partie de la Pennsylvanie, New York, l’Ohio et la Virginie-Occidentale. Il a visité Dimock, en Pennsylvanie où le forage de gaz naturel a déjà eu lieu. À Dimock, il a rencontré des familles capables de faire couler l’eau du robinet avec du feu ainsi que des familles souffrant de nombreux problèmes de santé et craignant que leurs puits d’eau soient contaminés.

Tout au long du documentaire, Fox tendit la main à des scientifiques, des politiciens et des cadres de l’industrie du gaz et finalement s’est retrouvé dans les couloirs du Congrès alors qu’un sous-comité discutait de la loi sur la responsabilité de fracturation et de sensibilisation à des produits chimiques (Fracturing Responsibility and Awareness of Chemicals Act), “un projet de loi modifiant la loi sur la sécurité de l’eau potable (Safe Drinking Water Act) pour abroger certaines exemptions pour la fracturation hydraulique.” La fracturation hydraulique a été exempté de la loi sur la sécurité de l’eau potable et la loi sur la politique énergétique de 2005 (Energy Policy Act).

Gaz de Schiste
Le gaz de schiste (anglais : Shale gas) est une forme de gaz naturel produite à partir des schistes. Ils jouent un rôle de plus en plus important dans l’approvisionnement en gaz naturel aux États-Unis depuis une décennie. On s’intéresse de plus en plus au potentiel gazier des schistes au Canada, en Europe, en Asie ainsi qu’en Australie. Un analyste s’attend à ce que les gaz de schiste constituent la moitié de la production nord-américaine de gaz naturel d’ici 2020.

D’autres analystes s’attendent aussi à ce que le gaz de schiste puisse accroître considérablement les approvisionnements énergétiques mondiaux. Selon une étude du Baker Institute of Public Policy de l’Université Rice, l’augmentation de la production de gaz de schiste aux États-Unis et au Canada pourrait contribuer à empêcher la Russie, le Qatar et l’Iran de dicter des prix plus élevés pour le gaz qu’ils exportent vers l’Europe. L’administration Obama aux États-Unis estime que l’intensification de l’exploitation des gaz de schiste permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre

DVD en vente au Québec.
Renaud-Bray
Archambault

Bande annonce de Gasland
httpvh://www.youtube.com/watch?v=dZe1AeH0Qz8
Message du distributeur

Bonjour,

Je vous écris au nom des ayants droits, producteurs et réalisateur du film Gasland. Veuillez retirer la video du film Gasland de votre site internet. Vous ne détenez pas les droits légaux pour une telle diffusion. Si vous n’agissez pas immédiatement, nous nous verrons dans l’obligation de vous faire parvenir une mise en demeure.

Par votre action, vous contribuez à éliminer toute chance à de futurs documents du genre de voir le jour au Québec. En diffusant illégalement le film, vous nous empêchez d’envisager de distribuer d’autres documentaires de ce genre. Distribuer un DVD, faire une pochette, créer les sous-titres, coûte de l’argent. Ce qui est en train de se passer avec Gasland, c’est que l’argent investi pour la diffusion de ce documentaire (que nous croyons pertinent) nous glisse entre les mains. Détrompez-vous, ces film ne font pas les recettes de Social Network ou de Inception, la marge est souvent très mince entre l’investissement et le revenu, c’est même parfois nul. Mais nous croyons qu’il est important de diffuser ce genre de film. Par votre action, malheureusement, nous constatons que les ventes du film ne bougent pas, alors que bien des gens on réussi à le voir un peu partout. Ça ne peut signifier qu’une chose, c’est que le film est vu illégalement sur internet. Et si jamais un nouveau Gasland débarquait, nous y penserons à deux fois avant d’investir temps et ressources pour le diffuser, puisque nous allons certainement perdre au change.

Pour nous aider, diffusez donc la bande-annonce et passez le message à tous que le DVD est disponible dans tous les bons magasins (Renaud-Bray, Archambault, HMV, ETC), avec des sous-titres français. C’est la chose mature à faire. Vous êtes sensibles aux causes environnementales ? Sachez que votre manière d’agir en ce moment ne respecte en rien la cause du droit d’auteur et qu’une telle action est aussi dommageable pour des gens qui font notre métier, qu’une compagnie qui creuse sauvagement un puit chez les citoyens qui n’en veulent pas.

Merci.

Olivier St-Pierre
Responsable, ventes vidéo / Manager, Video Sales
_________________________________________________

Métropole Films Distribution

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

23 Comments

  1. Pascal dit :

    Mouais! Je pense que plus de 102 minutes d’attention de ma part me donnent le droit de laisser un commentaire, même s’il ne va pas dans le sens du documentaire.

    Avant de parler du fond, j’aimerai dire un mot sur la forme : Manipulation ! Je ne comprends pas pourquoi l’auteur se décrédibilise en utilisant toutes ses ficelles bidons…

    Échantillon :

    Tout d’abord le cadre qui bouge tout le temps, j’avais un peu mal à la tête, mais ce n’était pas dû à l’eau du robinet. Les images floues et mal cadrées, c’est d’autant plus choquant que le montage est très professionnel. On se demande pourquoi il a pris la peine de donner cet effet artificiellement amateur aux images, sinon pour nous dire : je suis comme vous, proche de vous, je ne suis pas un pro de la communication, je ne fais pas de la comm’, d’ailleurs mes images sont tellement nulles que cela saute aux yeux.

    Les conversations au téléphone portable au milieu du quasi-désert, peut-être est-ce un téléphone satellite ? Ou peut-être ces conversations avaient été enregistrées et éditées à l’avance ? Ou peut-être avaient-elles lieu devant un écran vert comme celui de la météo à la télé ? Ou alors le réseau américain du téléphone portable est super.

    Il y aussi les voies qui ne sont pas synchrones avec les images des interviewés… Trop fort.

    Vers la fin j’ai particulièrement aimé le type qui interviewé dans son bureau refuse de boire l’eau. Honnêtement, vous boiriez cette eau qui vient de je ne sais où et qui est resté x jours dans un flacon en plastique ? Grotesque. L’histoire racontée par les habitants, du « public relation » qui ne veut pas boire l’eau du robinet était suffisante… et plausible.

    Enfin sur le fond : je n’ai plus grand-chose à dire, pour faire court, ce documentaire qui vient de nulle part, m’a gonflé et rendu sceptique, voire limite parano. C’est affreux je vais passer pour un pro-pollueur, mais finalement, ce reportage à la con joue le jeu de ceux qui polluent, il est complètement contre-productif, comme si notre planète avait besoin de ça !

    • En fait, il faut mettre Gasland dans un contexte américain où des compagnies pétrolières ont profité des largesses du système afin d’en abuser.La diffusion de ce documentaire a eux le mérite de brasser les choses aux États-Unis et toute cette histoire soit révélée au grand jour. Moi aussi je crois que les dés sont pipés et que le cinéaste est un peu de mauvaise foi un peut comme Michael Moore. Il trace de gros traits gras entre la pauvre victime innocente et les grosse et méchante multinationales énergétiques.

      Il ne faut surtout pas croire que Gasland reflète la réalité québécoise sur les Gaz de Schiste. Ici les pressions sont tel que les compagnies n’auront pas le choix marché les fesses serrées. De plus, la population se fait tellement laver le cerveau par les artistes vertueux qui leur disent quoi penser en utilisant leur minorité et leur beau minois.

    • leona dit :

      Je suis également d’accord. Moins d”effets de manche” aurait permis un doc plus court et plus efficace. Par contre, je ne pense pas que cette critique rende le film contre-productif. C’est exagéré. 🙂

    • Eric dit :

      T’a qu a faire mieux. Ta critique est plus contre productive que le reportage, on dirais que tu essais d’éclipsé le sujet de fond, tu serais pas le fils a papa qui ce prépare à creuser un puit?

  2. bouh dit :

    pour répondre à la soi-disant analyse d’un vrai faux amateurisme qui cacherait qq chose sans nous dire quoi d’ailleurs:
    “Metteur en scène de théâtre et réalisateur de fiction, Josh Fox n’avait rien d’autre que sa caméra qui le prédestinait au documentaire.(…)Avec un ami monteur, il a produit Gasland, documentaire politique, écologique et expressionniste sur une Amérique prête à sacrifier air pur, eau douce et santé humaine pour quelques mètres cubes de gaz de plus… “

  3. Paco dit :

    C’est un peu maladroit mais c’est quand même l’étalage d’une réalité choquante et réelle. Sensibilisé et contre le gaz de schiste je suis.

    À l’ère où nous devrions plutôt acceuillir l’hydrogène, le solaire et l’éolien, ce documentaire nous fait prendre conscience de l’importance de la ressource “Eau” face au développement chaotique et effréné de l’industrie gazière.

    La promiscuité qui augmente sans cesse doit faire en sorte que nos choix énergétiques deviennent responsables et plus durables.

  4. Paco dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec bouh!

  5. francette dit :

    Voir info de ce jour sur ORANGE :
    http://actu.orange.fr/insolite/etats-unis-des-milliers-d-oiseaux-tombes-comme-des-mouches-sans-doute-morts-de-peur_85654.html?bReact=true
    La ville Beebe est située non loin de Fayetteville en Arkansas qui semble-t-il fait partie d’une zone d’extraction du gaz de schiste aux USA. Rapport ???????????

  6. Pascal dit :

    @paco et @bouh

    Quelles levées de boucliers ! Je suis d’ailleurs étonné que la majorité des commentaires soient juste une réaction à mon commentaire, en effet, quasiment rien sur le fond du reportage (sauf francette). Finalement, vous validez mes propos au sujet du fond il n’y aurait rien à en dire ?

    Vous me faites penser à ces gens qui disent que la publicité ne les affecte pas, car ils sont trop intelligents et surtout trop lucides, et désamorcent toutes les stratégies mises en place par les publicitaires – à coup de millions d’euros par des industriels philanthropes. En sommes, ces gens ont la faculté de discerner le vrai du faux.

    Dites-moi messieurs les lucides, savez-vous qu’avec un bon montage on peut faire dire ce que l’on veut ou presque aux interviewés ? Qu’avec la simple juxtaposition de deux plans, on peut même sous-entendre des choses ? Dans la mesure où l’auteur ne se prive pas d’une mise en images pour le moins spectaculaire, pourquoi se priverait-il d’un montage efficace ? Voire arrangeant ? Je ne dis pas qu’il l’a fait (je n’étais pas là au montage), mais je doute.

    Il y a plusieurs façons d’annoncer des choses, celle choisie par le réalisateur n’est pas la bonne – à mon goût – je le dis, tant pis si cela ne plaît pas. Il aurait pu énoncer des faits, montrer des preuves, recouper les interviews, et surtout garder une image propre, plus simple, sans artifices douteux. Bref, il aurait pu être très professionnel sur l’ensemble du truc, mais il a choisi de faire du spectacle avec des « effets spéciaux ». Pour ma part, avant de tout rejeter en bloc, je me demande pourquoi le cadre bouge tout le temps, pourquoi les téléphones portables fonctionnent dans le désert, pourquoi les voix ne sont pas synchrones avec les mouvements de bouches… sans explications plausibles, je doute. C’est à cause de cela que le documentaire est contre-productif. Je passe ma vie d’auditeur, de téléspectateur, de lecteur de journaux, etc. à tenter de filtrer les propos et les images que l’on me donne, à tenter d’échapper aux manipulations éventuelles. C’est un combat de chaque instant, cela touche à mon hygiène mentale, mon intégrité.

    Je suis un citoyen avec un cerveau normal, j’en ai marre d’être infantilisé et pris pour un con, toute tentative m’exaspère, même et ces pire, pour une bonne cause.

    Avant de reprendre vos claviers, notez que je ne me prononce pas sur le fond, car la forme me dissuade de le faire, je pense qu’il y a au mieux maladresse, au pire manipulation. Il y a probablement un peu de vrai, je ne sais pas. Pas confiance.

    ———
    Il est vrai que si mon commentaire n’avait pas été publié, vous ne vous seriez rendu compte de rien ! Je dis ça, car il se trouve que j’ai posté, au même moment, le même commentaire, sur le site OwniLive, là où j’ai trouvé la première fois un lien vers cet article et sa vidéo. Et que sur OwniLive, le même commentaire à la virgule près, n’a pas été publié.

    Je résume, d’un côté un site (Owni) qui travaille main dans la main avec Wikileaks pour plus de transparence, mais ne tolère pas la moindre (toute petite) contestation sur ses pages ! Et qui donc censure, ou « modère » comme on dit maintenant ! La situation est d’autant plus drôle que la vidéo elle-même parle de gens qui cachent des choses (les vilains industriels) et d’un chevalier blanc qui nous révèle la vérité vraie (le réalisateur). J’en profite pour remercier Jean-François, qui met en ligne un documentaire discutable, mais qui n’hésite pas à prendre un peu de recul et dire dans son commentaire : « Moi aussi je crois que les dés sont pipés et que le cinéaste est un peu de mauvaise foi un peu comme Michael Moore. »

    Le lien ou vous ne verrez pas mon commentaire : http://ownilive.com/2010/12/22/gaz-de-schiste-gasland-le-docu-brulot-a-visionner-en-streaming , mettez Owni dans vos favories, vous allez aimer, c’est vraiment un site qui dénonce… les autres !

    • Pascal dit :

      SCOOP!
      Y a-t-il un lien de cause à effet ??? (voir commentaire ci-dessous de Stanislas). Mais Owni a finalement publié mon commentaire avec 7 jours de retard et des excuses, si si ! En fait, il y aurait eu un « bug entre Disqus et WordPress ».

      Cet échange avec un certain Stan d’Owni m’a permis de découvrir son Blog, qui apparemment s’adresse à l’intelligence de ses lecteurs !
      C’est dense, étayé, analysé et en plus il y a des liens qui renvoient aux documents cités. C’est fou ce que l’on peut faire, si on veut le faire sérieusement.

    • Spider dit :

      Tout à fait d’accord avec Pascal..
      Il est dommage de bafouer certaines vérités qui méritent d’autres issues.
      Avec cela les problèmes ne sont pas résolus.
      Au fait! Quelqu’un aurait-il retrouvé la marée noire de BP?
      Fox Mulder est certain de l’avoir vu…
      Désolé d’ironiser mais tout comme Pascal…
      Je suis également un citoyen avec un cerveau normal et j’en ai plus que marre d’être infantilisé et pris pour un mouton!!!

      Je reste à l’écoute et suis curieux d’entendre ou de lire les réponses
      que pose Francette.

  7. Bonjour à tous,

    concernant le commentaire de Pascal :

    Nous ne censurons bien sur pas les commentaires critiques sur nos sites.

    En fait, il s’avère que nous expérimentons sur owni live l’outil disqus, ce qui a créé un conflit lors du commentaire de Pascal. Le commentaire est désormais résolu, et le commentaire de Pascal y sera visible dès qu’il le repostera chez nous 😉

  8. Trampelmann dit :

    Je crois que pour éviter de se faire manipuler dans un sens comme dans l’autre, il faut aussi se poser la question : à qui profite le crime ?
    Imaginons un instant que Mr. Fox nous manipule. Et alors, à quoi nous pousse-t-il ? Si c’est au solaire et à l’éolien, alors, restons critiques aussi face à ces énergies, n’agissons pas comme des moutons (n’oublions pas les problèmes intrinsèques de ces sources d’énergies aussi). Peut être Mr. Fox est-il un agent des firmes énergies renouvellables …
    Mais s’il nous pousse à la sobriété énergétique, où est donc l’intérêt personnel qui le pousse à ces heures de -bon- travail ? Peut-être simplement la protection du ruisseau de son jardin finalement …

  9. Lellda dit :

    Juste hallucinant. Vivement la pétition que je la signe…

  10. Lellda dit :

    Documentaire très bien réalisé. Très intéressant. merci

  11. Victor Fuvel dit :

    Où est mon premier commentaire ?
    N’était-il pas pertinent ?
    N’était-il pas en termes modérés, alors, qui censure ?

    Quant à la leçon de cinéma de Pascal, elle est hors de saison face au désastre mortifère. Elle pointe la manipulation et une excessive sophistication audiovisuelles. Soit. Pour ma part, en tant que réalisateur de documentaires, je pointe, chez Pascal, une stratégie de communication élaborée :
    1 – je cartonne la forme
    2 – je ne me prononce pas sur le fond.
    Et donc je noie le monstre, la gorgone dans un peu de sirop cinéphilique farci de poncifs sur la lecture critique des images.

    Cher Pascal, je ne te fais pas l’insulte de dire que tu fais partie du staff de com de Total, mais tu as des dispositions …
    Pour ma part, j’ai habité 20 ans la Lozère et aujourd’hui je suis dans les Cévennes où un vaste périmètre de recherche a été accordé à Total notamment (des forages auraient commencé autour d’Alès). Nous sommes très alarmés car le film Gasland est confirmé par de nombreuses autres sources d’information. Allez sur les sites canadiens par exemple.
    (Comment vous envoyer des documents importants ? Pas de possibilité de joindre une pièce)
    Merci.

    • Pascal dit :

      Cher Victor,

      Ciel je suis découvert, je fais la communication de Total ! J’ai même de la méthode : point 1, point 2, implacable. Et vous ? Vous faites la communication de qui en vous rangeant du côté de ceux qui font un usage douteux de leur caméra ? De votre corporation ?

      Vous le professionnel de l’image, cela ne vous choque pas ? Non ! Et je vais vous dire pourquoi : pour vous la fin justifie les moyens et c’est d’usage de prendre vos spectateurs pour des billes.

      Un peu comme les journalistes, qui filtrent les informations, reformulent celles qu’ils choisissent de diffuser. Vous non plus, vous ne supportez pas qu’un type sorte de nulle part et mette le doigt sur vos travers et autres petites manipulations entre amis.

      Mais puisque vous me parlez de Total, je vous mets le lien d’un article de Libération (1) qui m’a fait réagir et qui justement impliquait Total (décidément). Je vous mets aussi le lien des échanges (2, 3) que j’ai eu avec l’auteur de l’article en question, qui lui au moins réagissait en personne, sans faire appel à sa corporation. Je vous laisse en déduire si je suis du côté de Total… 😉

      (1) http://www.liberation.fr/monde/0101317506-chez-total-les-anglais-obtiennent-gain-de-cause

      (2) http://www.liberation.fr/monde/0102317506-chez-total-les-anglais-obtiennent-gain-de-cause:sortBy-lastCommented:page-1:target-393494#393494

      (3) http://www.liberation.fr/monde/0102317506-chez-total-les-anglais-obtiennent-gain-de-cause:sortBy-lastCommented:page-1:target-393488#393488

      PS: Sinon je ne dis pas seulement que l’auteur cherche à nous manipuler, je dis que la forme qu’il a choisie affaiblit son message en semant le doute. Voyez, je ne vis pas dans un monde binaire.

    • Pascal dit :

      “Comment vous envoyer des documents importants ? Pas de possibilité de joindre une pièce”.

      Tu peux commencer par mettre le liens des sites Canadiens par exemple. 😉

    • Pascal dit :

      Cher Victor,

      Tu vas croire que je m’acharne, mais quand tu dis « Ne plus acheter de journaux, couper la TV et la radio, s’en tenir à la lecture, via internet, des médias alternatifs afin de garder le contact avec nos amis grévistes et attendre la suite. » ici : http://www.bakchich.info/Bientot-la-fin-du-Monde,02190.html

      Je constate que nous sommes d’accord. La différence peut-être c’est que pour ma part, conscient du problème d’impartialité nos grands médias, je ne supporte pas, mais alors pas du tout, quand un média qui se présente comme alternatif, fait dans la manip de base. J’ai coupé le cordon avec TF1 ce n’est pas pour les retrouver sur le net.

  12. Jeff-TVQC dit :

    Je vais le remettre en ligne dans les prochaines heures.

  13. forget dit :

    Ou est passé le documentaire: Gasland en streaming – documentaire sur le Gaz de Schiste

  14. Daniel Damph dit :

    Excellent documentaire. Il faut au Québec ne pas se laisser endormir au gaz et/ou par la piastre facile à faire. Il ne faut surtout pas faire confiance à nos décideurs qui nous mentent plus que fréquemment. Quant aux compagnies gazières elles n’ont que les intérêts de leurs actionnaires. Plusieurs multinationales nous mentent et modifient les résultats de leurs recherches pour nous convaincre du bien fondé de leurs propos. Demandez à Erin BROCKOVICH!

  15. Elis dit :

    aaah!!! même les sites en streaming sont devenus inaccessibles via ces gens qui veulent se faire encore et toujours du fric!!!
    la culture et la connaissance sont donc réservées à ceux qui ont l’argent disponible, pendant que les autres peuvent continuer à gober les mouches à m* que les merdias veulent bien diffuser????
    belle société que celle dans laquelle nous sommes obligé(e)s de vivre!!!
    et gasland en est un exemple de ++ !!!
    longue vie à des personnes dignes comme Josh Fox !!! 🙂

Laisser un commentaire