Star Académie: résumé de la 4e semaine

Star Académie: résumé de la 4e semaine

18 février 2012 0 Par Annabelle Thibault

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 22:20

La quatrième semaine de la 5e saison de Star Académie n’a pas été de tout repos pour les académiciens. Après leur numéro d’hommage à Whitney Houston préparé à la dernière minute aux petites heures du matin, René Angélil, qui avait réveillé toute l’académie pour leur annoncer la mort de l’artiste, les a félicités pour leur professionnalisme. Le décès de Whitney Houston a ébranlé plus d’un: Mélissa tout particulièrement qui admirait la chanteuse légendaire dont la carrière l’a inspirée à se lancer dans le métier. «J’ai l’impression de perdre une amie que je n’ai pas vue depuis longtemps», a-t’elle dit à ses collègues.

Star Académie rend hommage à Whitney Houston

Star Académie rend hommage à Whitney Houston (Image: staracademie.ca)

La rencontre entre les académiciens et Michel Sardou fut enrichissante pour les aspirants-chanteurs qui ont reçu des conseils du chanteur français légendaire. L’homme a particulièrement apprécié son duo avec Andrée-Anne, devant laquelle il s’est mis à genoux lors du numéro! Lynda Lemay a semblé avoir adoré sa soirée à Star Académie, sa première fois à l’émission. Le talent vocal des académiciens, pourtant amateurs, l’a beaucoup impressionnée. Elle se dit aussi une «fan» de l’émission et la regarde toujours avec sa fille, qui semble avoir un penchant pour Jean-Marc… Damien Robitaille a trouvé l’exercice de chanter en duo avec les académiciens très intéressant, il a avoué qu’il était content qu’on chante ses chansons farfelues!

Le directeur de l’académie, René Angélil, a décerné trois étoiles lors du variété: la première à l’éblouissante Sophie dont le succès de ses interprétations ne se dément pas, la deuxième à Andrée-Anne pour son duo avec M. Sardou qui l’a mis à ses genoux, puis la troisième à Jean-Marc dont le duo avec Lynda Lemay a été encensé par tout le monde, incluant la chanteuse elle-même.

Lundi matin, Patrick Huard a décidé de faire travailler l’interprétation des textes aux académiciens, dont la difficulté à jouer une chanson de manière théâtrale semble de plus en plus apparente. En ce jour de Saint-Valentin, quoi de mieux que l’interprétation d’un texte passionné? La chanson Que je t’aime de Johnny Hallyday qui avait été le numéro le plus marquant lors de l’apparition du chanteur de rock français a été choisie pour l’exercice. Ce sont Olivier et Joannie qui ont été choisis pour jouer les paroles de cette chanson dite charnelle. Une interprétation enflammée qui a fait rougir autant les académiciens que les téléspectateurs!

Cette semaine, encore, les juges ont eu la dure tâche de choisir les trois candidates en danger pour la semaine. Toutes les candidates féminines se sont prêtées à l’évaluation des professeurs Grégory Charles, Patrick Huard et Michel Rivard qui leur ont fait part de leurs commentaires à propos de leurs numéros. Sophie a été la première à se lancer avec l’interprétation d’une chanson de Paul Piché dont elle a changé les derniers mots à sa guise. Les juges n’ont pas apprécié le geste, particulièrement Michel Rivard qui a jugé que ce changement était superflu malgré son interprétation impeccable.

Sarah May a été victime du même problème présent lors de sa première évaluation: sa manie de calculer tous ses gestes et de ne pas se laisser aller sur scène a nui à son numéro. Andrée-Anne n’a pas su atteindre les exigences des juges quant à sa performance, sa trop grande confiance ne lui a pas été bénéfique.
Mélissa a impressionné les juges une seconde fois par sa franchise, elle qui pour la première fois n’a pas choisi de chanson triste pour son évaluation! Joannie n’a pas surpris les juges, qui ont été déçus de sa performance vocale dont la technique a des failles.
Finalement, Andréanne a frappé de nouveau avec sa composition Les cons, une chanson avec un texte dynamique, jouée à la guitare, qui a été décrite comme un «beau paquet» par le chanteur Michel Rivard qui a visiblement adoré le numéro de la jeune chanteuse.

Andrée-Anne, Joannie et Sarah May (Image: staracademie.ca)

En danger cette semaine: Andrée-Anne, Joannie et Sarah May (Image: staracademie.ca)

Le jury a choisi, au final, de mettre Sarah May, Joannie et Andrée-Anne au ballottage cette semaine. Si les trois jeunes filles n’étaient pas surprises de se retrouver en danger, certaines ont réagi moins positivement que d’autres, notamment Andrée-Anne qui a finalement su saisir l’opportunité de gagner le coeur du public.

Le lendemain, le professeur d’expression orale et rappeur, Biz, est venu parler de la présentation en public aux académiciens qui ont exercé leur habileté à enflammer le public et à s’adapter à ses réalités locales. Il a aussi invité la comédienne Sophie Faucher et l’auteure jeunesse India Desjardins à parler du concours Parler sans fausse note, adressé aux jeunes du secondaires qui désirent faire rayonner le français dans leur l’école. Non seulement les jeunes auront la chance de gagner un prix en argent, mais l’académicien qui se sera le plus illustré pour la qualité de son français sera aussi récompensé! Il va sans dire que le français tiendra à coeur des locataires de l’académie dès maintenant.

L’animateur Paul Arcand est venu à l’académie pour offrir aux académiciens une diffusion de son documentaire Dérapages, le film en primeur. Le documentaire choc est basé sur des faits réels d’accidents reliés à l’alcool et à la vitesse excessive au volant, particulièrement chez les jeunes. Les académiciens étant le public cible du film, ils se sont prononcés sur le sujet et certains ont même confié avoir déjà commis l’acte. Mélissa était particulièrement affectée par le sujet puisque sa mère est morte d’un accident d’auto causé par la vitesse. Les académiciens ont exprimé leur désir de montrer le film à tous les jeunes conducteurs du Québec afin de les sensibiliser à cette triste réalité.

Paul Arcand et les académiciens (Image: staracademie.ca)

Paul Arcand et les académiciens (Image: staracademie.ca)

La chanteuse Coeur de pirate a aussi visité Frelighsburg pour discuter avec les jeunes chanteurs, qui ont le même âge qu’elle. Béatrice Martin de son vrai nom a avoué être envieuse des académiciens qui reçoivent des conseils précieux pour leur future carrière tandis qu’elle n’a pas eu cette chance. Elle a partagé avec eux ses impression sur la reprise de chansons, qu’elle juge être un élément important pour un artiste professionnel pour prouver sa versatilité à son public. Un artiste qui ne chante que ses propres chansons n’est pas entier, d’après la musicienne.

Pour continuer dans cette lancée, elle a interprété la chanson J’ai demandé à la lune d’Indochine accompagnée des académiciens. La rencontre de ceux-ci avec Coeur de pirate leur a appris beaucoup sur la réalité des artistes constamment confrontés à la critique. Pour la galette émergente de la semaine, un jeune chanteur québécois de la relève, Jimmy Hunt, a été invité par Michel Rivard pour chanter sa chanson Ça va de soi avec Mike Lee, le favori du public.

Puis, les académiciens se sont préparés pour gala du 19 février en compagnie des professeurs. Michel Rivard leur a fait travailler sur la création de paroles à partir d’un thème et d’une mélodie donnée. Un atelier qui a su faire ressortir les styles différents et personnels des jeunes musiciens. Josée Lavigueur et Geneviève Dorion-Coupal ont fait travailler nos académiciens pour ce gala où la danse sera mise à l’avant de la scène. Tous les académiciens ont eu du plaisir à apprendre la chorégraphie ficelée par leurs professeurs à la sueur de leur front! Andrée-Anne qui avait choisi la chanson Greatest Love of All de Whitney Houston a changé de chanson à la dernière minute, à suivre…

Les quotidiennes de Star Académie sont diffusées du lundi au jeudi, à 19h30 sur les ondes de TVA. L’académie du vendredi, une émission spéciale d’une heure montrant des moments inédits des quotidiennes est diffusée à 20h00 sur la même chaîne tous les vendredis.