La Voix: les premiers Directs soulèvent les Québécois

La Voix: les premiers Directs soulèvent les Québécois

19 mars 2013 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 21:33

886481_400518726710308_1642027435_o
Malgré une pression énorme, c’est avec une énergie et une fougue impressionnantes que 13 des 25 derniers candidats qui aspirent à devenir La Voix du Québec se sont jetés, corps et âme, dans l’épreuve des Directs sur les ondes du Réseau TVA. Et ce sont des performances éblouissantes qu’ils ont offertes à un public survolté.

Ce soir, Marie-Mai, Marc Dupré, Jean-Pierre Ferland et Ariane Moffatt lançaient trois candidats – quatre du côté de Marc Dupré avec les jumelles Stéphanie et Sabrina Barabé – de leur équipe respective pour mériter l’une des… deux places disponibles. Le public étant d’abord appelé à voter pour son candidat favori et le Coach étant ensuite invité à choisir le sien, un des trois candidats allait forcément devoir rentrer à la maison.

Avant de lancer le bal, cependant, les quatre Coachs y sont allés, en direct, d’un numéro d’ouverture d’une remarquable qualité, proposant une très dynamique interprétation de Le soleil emmène au soleil, qui mettait notamment en vedette son auteur-compositeur Jean-Pierre Ferland, Marie-Mai au piano, Ariane Moffatt à la batterie et Marc Dupré à la guitare! Puis, une surprise de taille attendait le public en cours de route, alors que les 25 finalistes de La Voix rejoignaient le quatuor au milieu de la chanson.

Les candidats n’ont d’ailleurs pas été en reste sur le plan visuel, rivalisant d’imagination tout au long de la soirée pour proposer des mises en scène originales et imaginatives pour soutenir leur prestation.

Des affrontements épiques

Première équipe en lice : celle de Marie-Mai. C’est Charlotte Cardin-Goyer qui a amorcé la compétition avec une relecture intimiste du classique Les feuilles mortes. Félix-Antoine Couturier y est ensuite allé d’une relecture unplugged très réussie de Sensualité, une pièce popularisée par Axel Red, avant la prestation de Valérie Amyot, qui a clôturé ce volet de la soirée avec une version théâtrale de La forêt des mal-aimés de Pierre Lapointe. C’est Charlotte Cardin-Goyer qui a remporté la faveur du public et Valérie Amyot, celle de Marie-Mai, mettant de ce fait un terme au parcours de Félix-Antoine Couturier.

Quatre membres de l’équipe de Marc Dupré ont ensuite investi la scène. Le premier, Jael Bird Joseph, a placé la barre très haut en y allant d’une version introspective de la chanson Te quitter, de Daniel Bélanger. Jérôme Couture s’est attaqué pour sa part à Crazy, dans une version extrêmement bien reçue par le public. Enfin, les jumelles Stéphanie et Sabrina Barabé ont offert une interprétation toute personnelle de Tu es mon autre, avec une complicité soulignée très justement par Marc Dupré. C’est Jérôme Couture qui a gagné le cœur du public et Jael Bird Joseph celui du Coach Marc Dupré, marquant ainsi la fin de la compétition pour Stéphanie et Sabrina Barabé.

Au tour de l’équipe Jean-Pierre Ferland, c’est Étienne Cotton qui s’est avancé le premier au micro avec Notre sentier, la première chanson composée par Félix Leclerc en 1934. Jean Sébastien Lavoie s’est ensuite investi à fond dans When I Was Your Man, lui donnant une émouvante couleur, avant de céder la scène à Maria Janice Galvez, dont le Je ne suis qu’une chanson a enthousiasmé son Coach, qui a jugé sa prestation « magique ». C’est à Étienne Cotton que le public a permis de poursuivre l’aventure, tandis que Jean-Pierre Ferland a offert cette même possibilité à une Maria Janice Galvez submergée par l’émotion en apprenant la décision de son Coach.

Le dernier volet de la soirée a aussi offert son lot de surprises! S’attaquant au monument qu’est Hymne à l’amour, Étienne Cousineau a joué tantôt dans les hautes tantôt dans les basses, pour surprendre un public déjà conquis. Karine Deschamps a pour sa part livré une nouvelle facette de sa personnalité en proposant une relecture bluesy de Stop!, laissant ensuite la place à Valérie Clio, dont l’énergique version du succès J’ai vu lui a valu le qualificatif de « bête de scène » de la part de son Coach, Ariane Moffatt. Les deux candidats qui poursuivront leur route : Étienne Cousineau, avec le soutien du public et Valérie Clio, avec celui d’Ariane Moffatt.

12535_364125683682946_1319315312_n

La suite la semaine prochaine!

Dimanche prochain, les trois autres membres des quatre équipes seront invités à suivre les traces de leurs prédécesseurs de cette semaine. On peut parier qu’encore une fois, les Directs auxquels assisteront les Québécois seront particulièrement relevés.

Soyez au poste pour voter pour vos candidats favoris et d’ici là, ne manquez pas les rendez-vous hebdomadaires de lundi et mercredi, à 19 h 30.

www.lavoix.ca