True Blood saison 6: Deborah Ann Woll parle de l’évolution de Jessica

True Blood saison 6: Deborah Ann Woll parle de l’évolution de Jessica

28 juillet 2013 0 Par Annabelle Thibault

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 21:24

Cet article est une traduction intégrale d’un texte de True Blood Online

Deborah Ann Woll a dévoilé à CBSNews.com ce que l’émission allait réserver à Jessica cette saison-ci, plus particulièrement en ce qui concerne l’évolution de son personnage dans la série, tout en donnant des détails sur un projet spécial sur lequel elle travaille ces jours-ci en dehors de ses activités de vampire. Voici les détails de cette entrevue gracieuseté de True Blood Online.

new-true-blood-season-5-still-of-jessica-hamb-L-EI7zz8

Question: Comment compareriez-vous cette saison-ci à la précédente?
Deborah Ann Woll : Je dirais que, pour moi, la grosse différence que j’ai remarquée est que nous nous sommes un peu rapprochés dans nos intrigues. Je dirais que les circonstances ont rapproché plusieurs personnes. Je travaille avec plus de gens cette année. Les intrigues sont un peu plus grosses, plus concentrées, et plus de gens sont concentrés dans la même intrigue.

Question : Cette dernière scène dans la finale de la saison cinq, celle ou Bill revient à la vie en prenant une forme majestueuse après avoir été considéré mort, était assez incroyable. Y aura-t-il une résolution à tout cela dans cette nouvelle saison?
Deborah Ann Woll : Sans aucun doute, quelque chose est arrivé à Bill. Nous n’en sommes pas certains encore, mais nous l’apprendrons plus la saison avancera. Je pense que même Bill est incertain de ce qui lui est arrivé alors il devra faire une recherche intérieure de son côté, également.

Question : Qu’arrivera-t-il à Jessica dans la saison six? On dirait qu’elle a pris de la maturité dans les dernières saisons.
Deborah Ann Woll : Bien qu’elle aura toujours 17 ans, c’est le temps qui nous fait prendre de la maturité. Elle a certainement vécu une vie entière d’expériences dans la dernière saison. Oui, je crois qu’elle évolue. Je pense que cette saison-ci, malgré sa jeunesse, je vois Jessica comme irrépressible; on ne peut pas la démotiver. Il y a des choses terribles qui arrivent, elle fait des choses terribles et se sent mal, mais d’une certaine manière, elle est capable de reprendre ses esprits et de recommencer. Je crois que c’est une qualité vraiment admirable. Cette saison-ci, cela ressort de façon apparente. Sa maturité sera mise à l’épreuve; on verra si elle est assez mature pour ramasser tous les morceaux et recommencer. À chaque saison, elle semble solitaire et recherche quelqu’un qui sera là pour elle, et nous verrons qui sera cette personne.
main

Question : Il y avait, évidemment, une complicité entre Jessica et Jason. Puis, dans la finale de la cinquième saison, il l’a traitée de manière plutôt froide.
Deborah Ann Woll : Il avait des lésions cérébrales à l’époque, également. Nous devons lui accorder cela. Hoyt est parti pour de bon et Jason ne lui fait pas la vie facile, et bien qu’elle ne le sache pas encore à la fin de la cinquième saison, Bill a été complètement transformé d’une certaine façon. Elle est vraiment seule au monde et elle s’accrochera à tout ce qu’elle peut trouver.

Question : En passant, la scène où Jessica charme (hypnotise) Hoyt afin de lui faire oublier pour qu’il puisse passer à autre chose dans sa vie était un des moments les plus poignants de la dernière saison.
Deborah Ann Woll : Je pense que c’est un des adieux les plus beaux que nous ayons faits. Jim Parrack nous était cher, certainement pour moi, mais aussi pour tout le monde, je crois. Je pense que tout le monde a tenu à lui faire des adieux magnifiques, et nous voulions vraiment tous être à ses côtés.

Question : Comment était-ce de travailler avec Ryan Kwanten, qui a vraiment adopté le personnage de Jason Stackhouse?
Deborah Ann Woll : Ryan est génial. Il l’est vraiment. Je dois dire j’ai touché le gros lot quant aux gens avec qui je travaille à l’émission. Je travaille surtout avec Steve, Jim (avant) et Ryan et ils sont vraiment les gens les plus gentils, respectueux et talentueux. Ryan est fascinant à regarder sur le plateau : parfois, j’oublie que je tourne une scène et je ne fais que l’observer car il est excellent, et il est amusant d’être avec lui aussi. Ce sont de longues journées et 40% d’entre celles sont passées à attendre, alors c’est bien d’avoir quelqu’un d’intéressant et d’amusant à qui parler. Il est un homme intelligent et gentil.

Question : En dehors de True Blood, vous avez été la productrice déléguée pour un nouveau documentaire du nom de Running Blind, qui raconte l’histoire d’EJ Scott, un homme atteint d’une maladie oculaire dégénérative du nom de choroïdérémie mais qui, malgré tout, a couru dans 12 marathons dans 12 états différents en un an avec les yeux bandés. Comment avez-vous été impliquée là-dedans?
Deborah Ann Woll : EJ est mon copain. C’était lors d’une soirée de charité, une collecte de fonds pour conscientiser les gens à cette maladie et financer un remède. Il y a aussi cette incroyable histoire à propos de personnes qui font face à des défis et les surmontent. Nous avons fait ce court documentaire et l’avons montré en première au Telluride Mountain Film Festival il y a quelques weekends de cela. Nous en sommes très excités. C’était très dur pour lui, mais il a fait du bon travail.

Question : D’après ce que vous avez fait avec Running Blind, vous voyez-vous faire plus de travail en coulisses plus votre carrière progresse, en plus du jeu?
Deborah Ann Woll : Pas vraiment. Je pense que j’ai fait cela parce que c’était près de moi. C’était très personnel et je voulais soutenir EJ dans son travail. Je suis un peu une écrivaine, j’ai fait un peu de cela. Cependant, mon cœur appartient surtout au jeu et c’est ce que je veux vraiment faire.

Source: True Blood Online