Le retour tant attendu de Downton Abbey

Le retour tant attendu de Downton Abbey

25 septembre 2013 0 Par Maxime Hokayem

Mise à jour: 5 août, 2016 @ 21:01

Capture d’écran 2013-09-24 à 23.16.24

Pour tous ceux qui, comme moi, sont devenus dépendants de Downton Abbey, le sevrage entre la saison 3 et la saison 4 aura été le plus difficile. Pourquoi? Voilà pourquoi :

Déjà que la pauvre Sybil (Jessica Brown-Findlay) était décédée en donnant naissance à sa fille dans un épisode de mi-saison qui avait nécessité au moins une boîte de kleenex au complet, Julian Fellowes (producteur et scénariste de la série) nous avait littéralement achevés lors de la finale. En effet, après avoir surmonté classes sociales, manque d’intérêt, scandale, guerre, paralysie, fiançailles avec d’autres, ruine de la famille et héritage inattendu… Mary (Michelle Dockery) et Matthew (Dan Stevens) s’étaient enfin mariés et attendaient leur premier enfant. La succession de Downton était assurée et ils filaient le parfait bonheur.

o-DOWNTON-ABBEY-LADY-MARY-570

Mais il semblerait qu’à Downton Abbey, les naissances vont de pair avec tragédie, et la toute dernière scène de la finale avait littéralement traumatisé l’auditoire. Alors qu’il venait tout juste de quitter l’hôpital pour aller annoncer la naissance de son fils aux autres habitants de Downton… BOOM! Matthew meurt dans un accident d’auto. Ses beaux yeux bleus grand ouverts, tous vitreux… mon coeur brisé. Pauvre Mary qui a perdu l’amour absolu et parfait. Pauvre George qui ne connaîtra jamais son papa. Pauvre Isobel (Penelope Wilton) qui a perdu son fils unique. Pauvre Tom (Allen Leech), c’est la fin de sa “bromance” avec son beau-frère. Et pauvre Molesley (Kevin Doyle)… qui perd du coup son emploi!

Tout savoir sur la série Downton Abbey

Après presque un an d’attente pour les téléspectateurs, le premier épisode de la saison 4 se déroule 6 mois après le drame.

Mary est plongée dans un deuil si profond qu’elle refuse de porter autre chose que du noir, sort à peine de sa chambre et n’accorde pratiquement aucune attention à George, son fils nouveau-né. Avec un visage de marbre elle dit même : “All the softness that he found in me seems to have dried up and drained away. Maybe it was only ever there in his imagination (Toute la douceur qu’il voyait en moi semble s’être complètement évanouie. Peut-être n’a-t-elle jamais existé que dans son imagination)”. Et elle n’est pas seule, Isobel aussi est paralysée par sa peine.

Capture d’écran 2013-09-24 à 23.59.25Tom a dans l’idée que Mary a besoin de nouveaux défis, que de prendre la relève de Matthew et de l’épauler pour mener à bien le projet de modernisation de la gestion de Downton lui permettra non seulement d’avoir une raison de sortir de sa chambre, mais aussi d’honorer la mémoire de son époux. Fidèle à sa nature conservatrice, Robert (Hugh Bonneville) s’y oppose et s’obstine à voir Mary comme une” little woman who shouldn’t be troubled by anything so harsh as reality (petite femme à qui on ne devrait pas imposer une chose aussi troublante que la réalité)”. Mais Carson (Jim Carter) et Violet (Maggie Smith), la comtesse douairière, veillent au grain et refusent de la laisser sombrer. Dans un accès de courage, Carson se permet de parler franchement à Mary, qui le rejette violemment en lui rappelant sa place de serviteur. Dans la scène la plus émouvante de l’épisode, c’est au tour de Violet de tenter le tout pour le tout. Après un rare moment de tendresse où elle lui rappelle qu’elle est sa grand-mère et qu’elle l’aime, elle lui dit :

“You have a straightforward choice before you. You must choose either death or life. (Tu as un choix simple devant toi. Tu dois choisir entre la mort et la vie.)”

“And you think I should choose life? (Et tu crois que je devrais choisir la vie?)”

Capture d’écran 2013-09-24 à 23.20.58

L’épisode se termine sur une note plutôt optimiste. Après avoir pleuré à chaudes larmes (oui oui, Mary pleurait) en présentant ses excuses à Carson, Mary quitte la noirceur et prend place, toute de mauve vêtue, à la table de réunion du “conseil” de Downton. Serait-ce le début d’une merveilleuse amitié? Tom et Mary, tous deux veufs et jeunes parents, travaillant ensemble pour bâtir un avenir meilleur. OUI, on veut… on veut une “bromance 2″.

Quant à Edith, j’avoue qu’à sa place, compte tenu des circonstances familiales, j’aurais un peu peur de me marier et de faire des bébés… mais elle cherche l’amour depuis si longtemps, elle le mérite bien. Et il y a de l’espoir. La relation qu’elle entretient avec Gregson (Charles Edwards), son éditeur marié à une femme internée qui a perdu la raison, pourrait aller de l’avant. Apparemment, s’il devient citoyen allemand il pourra demander le divorce qui lui est refusé en Angleterre.” You’re willing to become a German citizen After four years of fighting, you’d join the most hated race in Europe for me? (Vous deviendriez citoyen allemand? … Après quatre ans de guerre, vous joindriez la nation la plus détestée d’Europe pour moi?)”. Pourquoi pas Edith… après tout, tes épaules dénudées annoncent avec fracas l’arrivée des années folles! You go girl.

 

Capture d’écran 2013-09-24 à 23.26.02Pendant ce temps, au sous-sol

O’Brien (Siobhan Finneran), aussi sournoise que jamais, quitte Downton sans préavis et sans aurevoir pour aller travailler avec la mère de Lady Rose (Lily James). L’incident de la barre de savon pesait-il trop sur sa conscience? La pauvre Cora est toute déroutée… sans sa dame de compagnie, qui va l’habiller et la coiffer? D’ailleurs, Rose, désormais partie intégrante de la famille, manigance on ne sait quoi et fait engager Edna (Myanna Burring) à la place d’O’Brien. Vous vous rappelez Edna? La fameuse femme de chambre qui s’était jetée sans honte sur Tom alors qu’il venait tout juste de perdre Sybil… son retour annonce des moments juteux. Et Rose s’annonce pour être tannante! C’est aussi la St-Valentin au début de l’épisode, et c’est le parfait prétexte pour nous montrer qu’Anna (Joanne Froggatt) et Mr Bates (Brendan Coyle) vivent enfin dans le bonheur. Ils ont connu tellement de tempêtes, le calme va-t-il durer? Et pour Daisy (Sophie McShera) rien n’a changé. Elle court toujours après Alfred (Matt Milne), qui court toujours après Ivy (Cara Theobold), qui court toujours après Jimmy (Ed Speelers), qui court toujours après… sa queue, j’imagine.

Dans un drôle de retour vers une histoire de la première saison, Mr Grieg, l’ex-ami/partenaire de Vaudeville de Carson est de retour au village et est dans un état pitoyable. Mrs Hughes (Phyllis Logan) profite de l’occasion pour demander à Isobel de le prendre sous son toit et de le remettre sur pied, lui offrant ainsi une occasion de sortir de son deuil et de se rappeler qu’elle a toujours carburé à aider les autres.

Capture d’écran 2013-09-25 à 00.00.30Thomas, toujours aussi arrogant et condescendant, laisse entrevoir une lueur d’humanité lorsqu’il interagit avec la fille de Sybil, la seule personne pour qui il a jamais réellement eu du respect et de l’affection. Mais l’attitude hautaine de la nanny des enfants le ramène vite à lui-même et il s’empresse de raconter à Cora qu’elle ne mérite pas sa confiance. Coup de théâtre, les dires de Thomas s’avèrent plus vrais qu’il le croyait lorsque Cora surprend Nanny West à traiter Sybby de “chauffeur’s daughter (fille de chauffeur)” et de “wicked little half-breed  (diabolique petite bâtarde)”. Eh bien… bye bye Nanny West, ça ne nous a pas fait plaisir!

Et pour vous faire tenir jusqu’à la semaine prochaine, voilà la bande-annonce de l’épisode 2. Bon courage!