Accueil » Nouvelles » À la Une » Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 17 février 2014

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 17 février 2014

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spécial Mascouche! s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats:

  • André, 48 ans, Gestionnaire de comptes
  • Caroline, 30 ans, Étudiante en éducation à l’enfance
  • Laïla, 20 ans, Mère au foyer
  • Nathalie, 41 ans, Agente de secrétariat
  • Stéphane, 41 ans, Représentant en imprimerie

Bienvenue à une autre semaine d’Un souper presque parfait, qui revient tout juste de sa spéciale Saint-Valentin. Ce lundi, nous faisons la connaissance d’André, un gestionnaire de 48 ans de Mascouche. Tout comme nous, il ne sait pas qui se retrouvera à sa table, mais nous sommes certains que ses invités seront hauts en couleurs… Du point de vue culinaire, où se situe André? Et bien, il a mis la table avec son entrée intitulée La rencontre de la mer et fruits dans le beurre, qui nous fait penser qu’il aime l’exotisme. En fait, ce plat a tout d’exotique: il s’agit d’un mélange de fruits de mer dans des pâtes avec des litchis. Cette mixture originale et la confection maison des pâtes a su plaire aux quatre invités à table, qui soient-ils.

Un souper presque parfait: André

André, concurrent à Un souper presque parfait

Du coté du plat de résistance, Le poisson pris entre le feu et ses amis, les concurrents ont eu droit à un saumon accompagné d’une verrine avec des betteraves, des carottes et du fromage de chèvre. Si le goût du plat n’a pas été à redire et le saumon a été bien apprêté, la cuisson des carottes a déplu à certains. Un petit bémol qui s’est reproduit en partie dans le dessert, Friture et glace font bon ménage. La crème glacée d’André était bien en matière de goût, mais la friture a été moins réussie. Peut-être que la friture et la crème glacée ne font pas si bon ménage! Finalement, pour ce premier repas de la semaine, les concurrents n’ont pas été déçus malgré les petits accros. C’est ainsi qu’ils ont accordé à l’hôte une très belle note de 29 (7+7+7+8). Qui saura détrôner André?

Mardi, c’est au tour de Caroline, une étudiante de 30 ans, d’épater la galerie. La jeune femme surnommée Apple compte bien impressionner ce soir, mais les invités sont-ils d’accord avec ses choix culinaire très… «pommes»? En tout cas, son entrée, une Verrine pommes et carottes façon Apple, a été critiquée pour sa simplicité, non pas pour ses pommes. Les candidats ont été déçus que l’entrée ne soit composée que de fruits et de légumes crus avec une vinaigrette. Un plat apprécié, mais plutôt moyen.

Un souper presque parfait: Caroline

Caroline, concurrente à Un souper presque parfait

Comme Caroline a eu le malheur de servir du saumon tout comme André pour son plat principal, il est évident que des comparaisons sont de mise. Malgré cela, son Filet de saumon gratiné et sa salade fraîche a été épargné en raison de sa différence marquée par rapport au plat du lundi soir. Tout comme l’entrée, le saumon accompagné d’une salsa et d’une salade de Caroline a souffert de sa simplicité, mais aussi d’une cuisson imparfaite du poisson. Pour le dessert, l’hôtesse a misé sur un Petit chocolaté et son délice à l’anglaise ou un mi-cuit avec framboises en accompagnement. Selon les concurrents, le dessert n’avait rien d’original, mais il était bon, même si la crème anglaise était un peu trop liquide. Enfin, la soirée de Caroline n’a pas été un échec, mais les invités n’ont pas pu cacher leur légère déception concernant le menu. Ils lui ont consacré une note de 23 (6+6+5+6), ce qui est bien, mais pas assez pour battre la note de 29 d’André. Qui fera mieux?

Mercredi, c’est la jeune Laïla, une mère au foyer de 20 ans qui fait ses preuves auprès des concurrents. Puisqu’elle est la cadette de l’équipe, les invités n’ont pas d’attentes très élevées par rapport à ses habiletés culinaires. Toutefois, Laïla est bien prête à surprendre à table… Voyons voir cela. L’entrée, un Saumon cochon et petite verdure ou un saumon enrobé de prosciutto avec de la sauce et une salade a été apprécié pour son originalité même s’il s’agit de la troisième fois que les concurrents mangent du saumon cette semaine. La répétition n’est pas si grave, puisque les concurrents l’ont apprêté de trois manières différentes, toutes aussi exquises.

Un souper presque parfait: Laila

Laïla, concurrente à Un souper presque parfait

Après un moment d’émotion, l’hôtesse a récidivé avec son plat principal, des Côtelettes mignonnes, purée et sauté. La côtelette d’agneau et la purée de pommes de terre douces n’ont pas déplu, mais la cuisson n’était pas à point et le manque de sauce a probablement nui un peu au résultat final de la jeune femme. Son dessert, un Sweety, crunchie and salty, entièrement du cru de Laïla, était un étagé de chocolat, de caramel, de fruits et d’arachides à l’apparence soignée. La présentation n’a pas eu beaucoup d’impact sur nos concurrents, puisque le plat a eu un accueil mitigé. Malgré toutes les bonnes intentions de l’hôtesse, il semble que son dessert ait été bon, mais sans plus. Bref, l’hôtesse a fait beaucoup d’efforts, mais la note de 24 (6+6+7+5) que les invités lui ont accordée n’est pas suffisante pour lui assurer la victoire. André reste le meneur de la semaine.

Jeudi, c’est Nathalie qui a l’honneur de faire découvrir de nouvelles saveurs à ses quatre invités. Elle désire les emmener dans les Caraïbes avec des recettes traditionnelles de sa mère patrie. Se sont-ils laissés transporter dans les tropiques? Avec son entrée, une Soupe de l’Indépendance ou une soupe aux nouilles et aux légumes d’Haïti, on peut dire qu’elle aura réussi à séduire ses invités. Les saveurs typiquement haïtiennes et exotiques accompagnées de la petite leçon d’histoire de Nathalie ont enchanté tout le monde. L’hospitalité de l’hôtesse a beaucoup aidé, elle aussi!

Un souper presque parfait: Nathalie

Nathalie, concurrente à Un souper presque parfait

Du côté du plat principal, un Carnaval antillais ou de la chèvre servie avec du riz, l’opération séduction a été une réussite. Même si la cuisson de la chèvre et le manque de sauce ont laissé certains hésitants, les bonnes saveurs du plat ont donné le ton. Un autre succès pour Nathalie, qui a enchaîné avec son Délice du duc, ou un gâteau accompagné de fruits haïtiens et d’alcool qui était plus conventionnel. En effet, il s’agit du plat le plus près de la cuisine québécoise, mais cela n’a pas empêché aux concurrents de se régaler. Grâce à l’animation, au bon service et à la gastronomie de l’hôtesse, celle-ci a reçu un excellent score de 32 (7+8+8+9). Elle éclipse André de la première place, et s’enligne pour gagner la compétition…

Stéphane, concurrent à Un souper presque parfait

Stéphane, concurrent à Un souper presque parfait

Vendredi, Stéphane clôt la semaine spéciale Mascouche avec son souper. La belle soirée de Nathalie lui donne du fil à retordre… A-t-il réussi à égaler la soirée antillaise de sa chaleureuse invitée? Ça part du mauvais pied: l’entrée de Stéphane, un Feuilleté Bleu-Blanc-Rouge ou un baluchon aux trois fromages, dont le redoutable fromage bleu, était extrêmement sèche, et elle a été servie sans sauce. Qui plus est, l’inclusion du fromage bleu, qui est un véritable cauchemar à Un souper presque parfait, a dégoûté Laïla. Nous nous y attendions un peu! Une entrée pas mauvaise, mais loin d’être parfaite.

Le plat principal, un Tournedos à Mamie et gratin de pommes de terre servi avec du foie de canard avec des champignons et une sauce au vin rouge, a reçu des avis partagés, notamment en raison de la cuisson du tournedos. Ce n’est pas un échec cuisant, cependant, puisque tout le monde a quand même aimé le plat. Même constat du côté du dessert, un Parfait, la fraise et le Grand Marnier avec de la crème glacée maison et une fraise au chocolat. La simplicité du dessert n’a pas avantagé Stéphane, mais il s’agit d’une autre réussite pour lui. Finalement, l’hôte a perdu des points pour son service et pour son souper un peu inégal. Il s’est mérité une belle note de 28 (6+7+8+7), qui lui confère la troisième position de la semaine. C’est ainsi que Nathalie est couronnée la championne de la semaine, et la grande gagnante du prix de 2000$. Félicitations!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 sur V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d’articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com