Accueil » Nouvelles » À la Une » Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 3 mars 2014

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 3 mars 2014

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine spéciale étudiants! Que s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats:

  • Tifany, 18 ans, Étudiante en histoire et civilisation
  • Gabriel, 21 ans, Étudiant en administration
  • Othman, 23 ans, Étudiant en biologie
  • Stéphanie, 21 ans, Étudiante en architecture
  • Macha, 20 ans, Étudiante en bijouterie

Cette semaine à Un souper presque parfait, nous faisons connaissance avec cinq étudiants dont le talent culinaire sera mis à l’épreuve. Tous les concurrents ont 23 ans et moins, ce qui est une première à l’émission. Cette semaine nous réserve bien des surprises, surtout grâce à la présence d’un candidat bien particulier! Commençons avec Tifany, une cégepienne de 18 ans. Cette jeune femme ambitieuse dit regarder l’émission depuis qu’elle a 16 ans, et elle mourait d’envie de participer à la compétition au moment où elle eut atteint l’âge de la majorité. Si son ambition est évidente, ses aptitudes culinaires, elles, le sont-elles? Tout d’abord, son entrée, intitulée Des papillons et des décapodes nageurs, consistait à des crevettes papillon accompagnées de légumes. Un plat simple, mais bien assaisonné, mais dont les légumes étaient peut-être trop fades selon certains. Un premier succès pour Tifany.

Tifany, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Tifany, concurrente à Un souper presque parfait

Le plat principal, des Tortellinis saucés au solanum lycopersicum, ou des pâtes au veau accompagnées d’une sauce au vin blanc Pas au porc, heureusement pour Othman, qui n’en mange pas! Il n’y a rien à redire sur les pâtes de l’hôte, qui, malgré une certaine sécheresse, ont été bien appréciées. Du côté du dessert, Un coureur des bois fromagé ou un gâteau au fromage à la crème et des choux à la crème, a reçu un accueil mitigé. Le gâteau n’a pas plu à tous, malheureusement. D’ailleurs, la confession de Gabriel, qui faisait croire à tout le monde qu’il était aveugle depuis le début, a causé une petite controverse amusante à table. Par chance, le repas de Tifany n’a pas été affecté négativement par l’humour du candidat. Les invités lui ont réservé une note de 29 (6+7+6+10), un très bon départ qui a bénéficié d’un bonus de la part de Gabriel…

Parlant de Gabriel, il est l’hôte de la soirée du mardi soir. Cet étudiant en administration avoue n’avoir aucun talent culinaire, mais il mise sur l’ambiance festive de sa soirée pour gagner des points. Avec un blagueur comme lui, nous sommes certains que l’ambiance ne sera pas morose. Son menu laisse planer un mystère sur ses plats, dont il tentera de faire passer les ingrédients comme «maison». Gabriel n’a pas de ferme familiale, mais il fera croire le contraire en servant son entrée, un Mirage suspendu ou des craquelins servis avec du fromage et du foie gras. Bien sûr, rien n’a été fabriqué par l’hôte lui-même, et il était possible de lire la déception dans les yeux des candidats qui s’attendaient visiblement à mieux. À l’unanimité, les candidats n’ont que relevé les produits locaux comme le seul point positif de l’entrée!

Gabriel, concurrent à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Gabriel, concurrent à Un souper presque parfait

Pour le plat principal, Le J’embarque ou un «grilled cheese» avec une viande fumée inconnue (Gabriel ne sait pas ce qu’il a acheté), même constat. Heureusement pour lui, ses «patates Paquette» ou des pommes de terres frites brûlées servies avec du beurre d’arachides ont plu pour leur originalité même si elles n’étaient pas particulièrement gastronomiques. Cependant, le pain et le fromage «maison» n’ont pas impressionné, si ce n’est que par leur qualité locale. Du côté du dessert, surnommé Sont où les p’tites? , on ne peut pas dire que l’originalité était au rendez-vous. Des bleuets et des framboises «maison» saupoudrées de sucre et recouvertes de crème ne demandent pas beaucoup de temps de préparation. Bref, on ne peut pas dire que Gabriel a cuisiné ce soir, mais il a quand même avoué son subterfuge avant de recevoir son pointage. Néanmoins, il a été un très bon hôte et a atteint son but pour sa soirée : avoir une bonne ambiance. C’est ainsi que les invités lui ont accordé une faible note de 18 (5+4+3+6). Sans l’humour de Gabriel, qui sait à quoi cette soirée aurait ressemblé!

Mercredi, Othman, un jeune homme d’origine algérienne et espagnole, a reçu ses camarades. Selon certains concurrents, il est potentiellement la menace de la semaine. En tout cas, à ce point-ci de la semaine, il n’y a que Tifany pour le rivaliser! Quel menu l’étudiant a-t-il préparé pour ses invités? Il a débuté avec un plat à saveurs exotiques, une Bouchée wallonne en croûte nippone ou une sorte de croquette au fromage couverte de panko accompagnée d’endives. Sans aucun doute, le plat a été apprécié pour ses saveurs exotiques et son bon goût, mais il y manquait peut-être un petit quelque chose de spécial. A-t-il impressionné autant que le plat principal?

Othman, concurrent à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Othman, concurrent à Un souper presque parfait

Le plat principal, un Mignon de veau et son authentique dauphinois n’a pas déçu les invités à table. S’il n’a pas impressionné les invités, la sauce, la viande et les pommes de terre ont plu à la majorité des concurrents, mais pas à tous. Plus précisément, Stéphanie est restée froide devant le repas, et Macha a trouvé qu’il s’agissait du meilleur de la semaine. Avant de déguster le dessert, Gabriel a feint l’étouffement… et a causé une autre controverse à table! Oups! C’est après une petite séance de shisha qu’Othman a servi son dessert, un Tiramisu coquin de Saint-Valentin accompagné de pétales de rose et de fraises. Sa belle présentation a subjugué tout le monde, mais peut-être que les biscuits au fond du tiramisu étaient un peu mous. Malgré tout, avec son bon goût, il s’agit du dessert le plus réussi de la soirée. Othman a été récompensé pour sa belle soirée et ses bonnes recettes : il a reçu une excellente note de 33 (8+7+8+10), ce qui le place en première position. Qui saura le détrôner?

Jeudi, c’est au tour de Stéphanie, une étudiante en architecture, d’accueillir nos quatre concurrents. Non seulement Stéphanie est-elle une bonne cuisinière, mais elle est aussi une amoureuse des arts. Sera-t-elle en mesure d’allier art et cuisine ce soir? En tout cas, avec son entrée intitulée Entrez à la mer, elle a réussi à faire une jolie présentation, mais le goût n’était pas nécessairement au rendez-vous. Si Gabriel a adoré, Macha n’aime pas les fruits de mer, et Othman a trouvé le plat fade… En somme, le homard au citron a reçu un accueil mitigé.

Stéphanie, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Stéphanie, concurrente à Un souper presque parfait

Le plat de résistance, une Terre sauvage ou de l’agneau badigeonné de moutarde dijon accompagné d’asperges enrobées de prosciutto, a été très apprécié pour son goût exquis. Même si Othman n’a pas pu manger de prosciutto, Gabriel s’est réjoui lorsque celui-ci lui a donné sa portion. Tous les concurrents ont aimé la viande et son accompagnement, mais Othman a peut-être été le moins charmé pour une raison évidente. Puis, le Tirathé de Stéphanie, même s’il était un peu fondu, a plu à tout le monde. Ce tiramisu au thé vert avec de la crème glacée maison (vraiment maison) a conquis le coeur des invités, et pour certains, il s’agissait du meilleur plat de la soirée. Finalement, Stéphanie a réussi son pari visuel et gustatif. Les invités ont aimé leur soirée et leur repas, et ils ont donné à l’hôtesse un score plus qu’honnête de 32 (7+7+8+10). Elle a failli l’emporter sur Othman, mais avec ses 33 points, il demeure le meneur de la semaine.

Vendredi, Macha, une jeune étudiante en bijouterie d’origine russe, s’occupe de satisfaire les papilles gustatives des concurrents. Dernier jour de la semaine oblige, Macha a de la pression sur ses épaules… Avec ses recettes russes, sera-t-elle en mesure de relever ce défi? Et bien, avec son entrée, une Petite salade mauve, vinaigrette du Nord, peut-être que l’exotisme ne suffisait pas. La simplicité du plat et le manque de goût de la vinaigrette ont été relevés. Cependant, on ne peut pas dire qu’il s’agissait d’un mauvais plat. Macha a-t-elle fait mieux avec son plat principal?

Macha, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Macha, concurrente à Un souper presque parfait

Malheureusement pour Macha, son Rouleau golubtsy de Sibérie ou ses cigares au chou russe, n’ont pas épaté la galerie. En raison de la présentation «ordinaire» du plat et du manque de sel, nos invités sont restés froids devant la recette de leur hôtesse russe. Celle-ci a tenté de se rattraper avec son dessert, un Mannik, le gâteau à la semolina, ou un gâteau à la crème sûre avec du chocolat blanc. Si la recette n’était pas mauvaise, les invités s’attendaient à quelque chose de plus élaboré et goûteux, encore une fois. Même Macha s’est rangée du côté de ses invités en ce qui concerne le manque d’assaisonnement. Ceux-ci lui ont accordé une note de 29 (7+6+6+10), ce qui la place à égalité avec Tifany, mais elle demeure loin du pointage d’Othman, le gagnant de la semaine. Félicitations à tous les étudiants!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 sur V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.

Commentaires Facebook

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com