Isabelle Lagacé: la trafiquantes sexy est aussi Izabel, la porn star (video)

Isabelle Lagacé: la trafiquantes sexy est aussi Izabel, la porn star (video)

1 septembre 2016 1 Par Jean-François Cloutier
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isabelle Lagacé, qui s’est fait prendre pour traffique de cocaine avec son amie Mélina Roberge, est aussi une porn star qui travaille sous le nom de Izabel et est elle est apparue sur les sites de Pegas Production et Flashy Babes.

Isabelle Lagacé

Isabelle Lagacé

Izabel est non seulement une belle femme du Québec, mais également partie des beautés du site Chaudes Québécoises du réseau Pegas Productions ou elle a fait des photos nues et vidéos sexy, Isabelle Lagacé est la fille dont tout le monde parle depuis quelques jours… et dont les nouvelles photos et vidéos seront dévoilées dans les prochains jours.

L’histoire bizarre de Mélina Roberge et Isabelle Lagacé

Les photos de vacances ressemblent à deux jeunes femmes qui font une voyage de rêve en croisière dans le monde entier, et non pas deux présumés passeuses de drogue travaillant pour un réseau international de drogue.

 Mélina Roberge et Isabelle Lagacé

Mélina Roberge et Isabelle Lagacé

Selon The Sydney Morning Herald, il y a sept semaines, la québécoise Melina Roberge, 22 ans, fait un post en jubilant sur les médias sociaux à partir de l’aéroport de Toronto alors qu’elle était sur le point de partir pour le Royaume-Uni. “Faisons-le à nouveau …. #london”, en sous-titrant une photo de son passeport et carte d’embarquement qu’elle a posté sur Instagram. Au cours des sept prochaines semaines, elle a fait plus de deux douzaines de postes d’elle et de sa compagnonne de voyage Isabelle Lagacé, 28 an, alors qu’elles étaient à bord du navire de croisière le Sea Princess.

https://www.instagram.com/p/BHnVgd4Awwi/

Mme Roberge et Mme Lagace partage des photos alors qu’elles se font bronzer sur le pont du navire de croisière, debout à Time Square à New York et dans les eaux tropicales, puis au large des Bermudes. Il y a des photos avec des enfants locaux au Pérou, dans les allées pavées colorées au Chili, marchant dans les rues de la Colombie, buvant des noix de coco à Tahiti et se faisant tatouer en Polynésie française. La photo du tatouage est sous-titré avec “#dumbanddumber”.

https://www.youtube.com/watch?v=Lcsj4v2X00o

Mais le jour 51 – lorsque la croisière de 68 jours accoste à Sydney en route vers sa destination finale à Fremantle – la police fédérale australienne les attendait. Une recherche dans les deux cabines de passagers par des officiers de la Force frontière australienne les a conduit a des valises pleines de 95 kilogrammes de cocaïne verrouillé. La découverte a conduit la police à charger Mme Roberge et Mme Lagance, ainsi que leur compatriote Andre Tamine, 63 ans, de tentative d’importer de la drogue en Australie.

https://www.instagram.com/p/BJRjd8tA4Ts/

La Force frontalière australienne a déclaré que les trois québécois travaillaient avec un “syndicat très bien organisé”. Les comptes Instagram des deux femmes sont accessibles au public pour quiconque veut voir. “Voyager est une chose … Mais voyager avec un esprit ouvert, prêt à tout goûter, tout voir, tout savoir et vous sortir de votre zone de confort .. est probablement la meilleure thérapie et leçon de tout les temps”, Mme Roberge a écrite sur un poste à partir du navire de croisière. «J’avais l’habitude d’avoir peur de sortir de ma petite ville et maintenant je me sens comme si je ne voulais plus revoir cette petite ville car le monde est beau et ça vaut tellement la peine.”

https://www.instagram.com/p/BIP4BfXALxD/

Les trois québécois ont comparu en cour centrale locale de Sydneys lundi accusés d’importation d’une quantité commerciale de drogue à la frontière, ce qui entraîne une peine maximale d’emprisonnement à vie. Ils n’ont pas demandé à être liberté sous caution et ça leur a été formellement refusé. La police fédérale australienne ont dit qu’ils avaient travaillé avec leurs homologues aux États-Unis, au Canada et en Nouvelle-Zélande. La drogue saisie a une valeur marchande estimée à 31 millions $, ce qui est le plus grand saisie de drogue à bord d’un navire de croisière. Les autorités ne dévoileront pas d’où la cocaïne provenait, on croit qu’il était destiné pour le marché australien avec la croisière alors qu’elle devait se terminer à Fremantle.

https://www.youtube.com/watch?v=3tZ1CvIuWrM

Les trois ressortissants canadiens sont soupçonnés d’avoir travaillé pour un réseau d’importation de drogue à l’étranger. “Ces réseaux devraient être avisés que la Force frontalière australienne est au courant de toutes les différentes façons dont ils tentent de passer de la drogue dans notre pays et nous travaillons avec une gamme d’organismes internationaux pour les arrêter”, a déclaré le commissaire adjoint de la Force frontalière australienne Clive Murray.

Sur Instagram:

Isabelle Lagacé: https://www.instagram.com/belliszaa/

Mélina Roberge: https://www.instagram.com/melinar___/