Accueil » Cinéma » George A. Romero: décès d’un cinéaste qui a redéfini le genre zombie

George A. Romero: décès d’un cinéaste qui a redéfini le genre zombie

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cinéaste George A. Romero qui a façonné le genre zombies est mort dans son sommeil après un combat contre le cancer du poumon.

George A. Romero

Photo de Michael Gibson/Universal Stu/REX/Shutterstock (5885384s)
John Leguizamo, George A. Romero
Land Of The Dead – 2005

George A. Romero: décès d’un cinéaste qui a redéfini le genre zombie

George A. Romero, qui a redéfini le genre zombie avec le film Night of the Living Dead (La Nuit des morts-vivants) en 1968, est décédé dans son sommeil suite à un combat contre le cancer du poumon. Il avait 77 ans.

“Le cinéaste légendaire George A. Romero est décédé le dimanche 16 juillet, en écoutant la bande-son de “The Quiet Man”, un de ses films préférés de tous les temps, avec sa femme, Suzanne Desrocher Romero, et sa fille, Tina Romero à ses côtés”, écrit son gérant Chris Roe.

“Il est mort paisiblement dans son sommeil, suite à une bataille brève mais agressive contre le cancer du poumon, et laisse derrière lui une famille aimante, beaucoup d’amis et un héritage cinématographique qui a résisté, et continuera à résister à l’épreuve du temps”.

Filmé à Pittsburgh sur un budget de 114 000 $, Night of the Living Dead a rapporté 30 millions de dollars et est devenu un classique culte de l’horreur. Les amis et les associés de Romero dans sa société de production Image Ten ont rassemblé les fonds pour faire le film. Influencé par le roman de Richard Matheson I Am Legend, le film noir et blanc sur un groupe de personnes emprisonnées dans une ferme de Pennsylvanie qui sont poursuivi par une horde des morts-vivants était considéré comme une critique du capitalisme pendant l’ère de la contre-culture.

Night of the Living Dead

Après Night of the Living Dead, il a travaillé sur les films There’s Always Vanilla, Season of the Witch et The Crazies. Bien qu’aucun n’a eu l’impact de son premier film. Son film de vampire de vampire de 1977 Martin a été un peu plus bien reçue. Ses films non-zombies de cette période ont attiré plus d’attention, tels que Knightridgers et l’anthologie Creepshow écrite par Stephen King.

Parmi ses autres films des années 80 et 90, il y a Monkey Shine, l’adaptation de Edgar Allen Poe Two Evil Eyes, en collaboration avec Dario Argento, The Dark Half et Bruiser. Il a produit et a réalisé son propre scénario pour le remake de Night of the Living Dead de Tom Savini de 1990. Il a fait une apparition dans The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux). Romero avait été initialement approché pour réaliser Resident Evil, mais a laissé le Projet en raison de différences créatives.

George A. Romero et Stephen King

George A. Romero et Stephen King

Il a suivi cela avec Diary of the Dead en 2008 et Survival of the Dead en 2010. Il a également travaillé sur des jeux vidéo et a écrit des bandes dessinées.

Né dans le Bronx, le père de Romero était cubain et sa mère lituanienne. Il est diplômé de l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, puis a commencé à tourner des court-métrages et commercialisé, y compris un segment de Mr. Rogers Neighborhood.

Il laisse dans le deuil sa femme Suzanne et leurs deux enfants.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com