Les affamés: les zombies québécois débarquent sur Netflix

Les affamés: les zombies québécois débarquent sur Netflix

1 février 2018 1 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 1 février, 2018 @ 18:44

Netflix a annoncé aujourd’hui l’acquisition du film canadien-français primé Les affamés, écrit et réalisé par Robin Aubert (Saints-Martyrs-des-Damnés, À l’origine d’un cri), l’une des voix les plus exceptionnelles du cinéma québécois.

Les affamés

Les affamés

Ce film encensé par la critique met en vedette Marc-André Grondin, Monia Chokri, Micheline Lanctôt, Brigitte Poupart, Charlotte St-Martin, Marie-Ginette Guay, Luc Proulx et Édouard Tremblay-Grenier. Il a été produit par Stéphanie Morissette et C.S. Roy de La maison de prod (Montréal).

Dans Les affamés, Aubert revient à ses racines dans l’univers de l’horreur afin de raconter l’histoire d’un petit village isolé du nord du Québec. Les résidents sont méconnaissables – leur corps se décompose et ils se retournent contre leurs êtres chers. Une poignée de survivants se terrent dans les bois dans l’espoir de trouver d’autres rescapés.

« Les affamés a fasciné le public canadien, et nous sommes ravis de faire retentir cette voix québécoise unique sur la scène mondiale, a déclaré Scott Stuber, responsable de la division cinéma chez Netflix. Des États-Unis au Japon en passant par la France, des millions de membres de Netflix seront en mesure de découvrir ce concentré de sensations fortes signé Robin Aubert.

Les affamés

C’est un autre exemple éloquent de l’investissement que la société réalise dans la culture canadienne afin de faire rayonner ses histoires et ses artistes aux quatre coins du monde. »

« Je suis on ne peut plus enchanté que les téléspectateurs de partout au monde aient la chance de regarder Les affamés. Je suis également très fier que l’auditoire de Netflix puisse ressentir les frissons et les sursauts dans la version originale québécoise, ma langue maternelle empreinte d’histoire et de mystère, si riche et nuancée, qui caractérise pleinement mon univers comme cinéaste, affirme le scénariste et réalisateur Robin Aubert. Bien que je crois fermement en l’humanité, je suis terrifié lorsque la rage et la haine prennent le dessus. Les affamés fait écho à l’état actuel des sociétés occidentales. Tourner un film de zombies fut ma manière personnelle d’exprimer mes peurs ainsi que mes espoirs sur ce que l’avenir nous réserve. »

La première de Les affamés a eu lieu au Festival international du film de Toronto (TIFF) au mois de septembre 2017, où il a remporté le prix du meilleur long métrage canadien, puis a il été présenté au Fantastic Fest, au Festival du nouveau cinéma de Montréal, où il a récolté le prix du public Temps Ø, au Festival international du film de Catalogne et au Festival du film de Turin. Les affamés est une présentation de Les Films Christal et une production de La maison de prod. Sara May, de la société parisienne Alma Cinema, s’est chargée des ventes internationales.

Le film a pris l’affiche au Canada en octobre 2017 et est maintenant sélectionné pour cinq prix Écrans, dont celui du Meilleur film. En décembre, le TIFF a inscrit l’œuvre à sa liste des dix meilleurs films canadiens de 2017.

Les affamés sera disponible le 2 mars 2018 dans l’ensemble des marchés Netflix autour du monde, à l’exception du Canada, de l’Amérique latine et de l’Europe orientale. Le film sera offert aux membres canadiens de Netflix dès l’année prochaine.