Good Omens: Nick Offerman se joint à la mini-série De bons présages

Good Omens: Nick Offerman se joint à la mini-série De bons présages

7 mars 2018 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 7 mars, 2018 @ 15:49

Nick Offerman (Parks and Recreation) a rejoint le casting déjà vaste et impressionnant du drame surnaturel Good Omens de la BBC et Amazon.

Nick Offerman

Nick Offerman jouera l’ambassadeur des États-Unis et père de l’enfant Warlock dans la série en six parties, qui est basée sur le roman de Neil Gaiman et Terry Pratchett. Il se joint ainsi à He Michael Sheen qui va jouer l’ange Aziraphale, David Tennant qui sera le demon Crowley, Jon Hamm, Miranda Richardson, Jack Whitehall, Michael McKean, Adria Arjona, Nina Sosanya, Ned Dennehy et Ariyon Bakare.

Good Omens

Good Omens
Good Omens est une mini-série à venir en six parties basée sur le roman de 1990 Good Omens: The Nice and Accurate Prophecies of Agnes Nutter, Witch de de Neil Gaiman et Terry Pratchett. Cette nouvelel mini-série peut ainsi être considéré comme une parodie du film La Malédiction (The Omen en version originale), écrit par David Seltzer en 1976 et d’autres livres et films du même genre.

Good Omens raconte la naissance du fils de Satan, l’arrivée de la Fin des temps et les tentatives de l’ange Aziraphale et du démon Crowley pour les empêcher, s’étant habitués à leurs situations confortables sur terre. Une intrigue secondaire concerne le rassemblement des quatre cavaliers de l’Apocalypse -Guerre, Famine, Pollution (Pestilence ayant pris sa retraite en 1936 après la découverte de la pénicilline), et Mort -ce dernier étant caractérisé de la même manière que la personnification de la Mort dans la série du Disque-monde de Pratchett.

La photographie principale a commencé à Londres plus tôt cette année et le tournage se déroulera jusqu’à l’été à Londres, Oxfordshire et en Afrique du Sud. La série devrait sortir en 2019. Good Omens est produit par l’équipe comique de BBC Studios, Narrativia et The Blank Corporation, en association avec BBC Worldwide, qui gère les droits internationaux.