Les pilotes rapportent une rencontre avec un OVNI au dessus de l’Arizona

Les pilotes rapportent une rencontre avec un OVNI au dessus de l’Arizona

30 mars 2018 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 30 mars, 2018 @ 5:51

Merci de partager nos articles !
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Shares

Les pilotes rapportent des rencontres rapprochées avec un OVNI au dessus de l’Arizona: « Quelque chose vient de passer au-dessus de nous »

Deux pilotes à bord d’avions différents ont rapporté avoir eu des rencontres rapprochées avec un objet mystérieux volant au-dessus de l’Arizona le mois dernier, selon l’ Administration de l’Aviation Fédérale.

Les observations ont eu lieu à quelques minutes l’une de l’autre l’après-midi du 24 février 2018, à environ 40 000 pieds au-dessus du sud de l’Arizona, près de la frontière du Nouveau-Mexique. ABC News a obtenu l’enregistrement audio de la conversation entre les pilotes et le Centre de contrôle du trafic aérien d’Albuquerque, publié par la FAA.

Les nouvelles viennent au milieu d’une série de rapports de pilotes militaires entrant en contact avec ce qu’ils croyaient être des OVNIS et la divulgation d’un programme secret, mais maintenant disparu du Pentagone pour suivre de tels incidents.

Phoenix Air Learjet 36

Le pilote d’un Learjet 36 appartenant à Phoenix Air, avec le numéro de queue N71PG, a signalé l’observation initiale. Il demande au contrôleur: « Est-ce que quelqu’un au-dessus de nous nous a dépassé il y a 30 secondes?

« Négatif », répond le contrôleur.

« Ok. Quelque chose l’a fait », dit le pilote du Learjet.

« C’est un OVNI », dit un autre pilote.

« Ouais, » rit le pilote du Learjet.

American Airlines Airbus A321

Quelques minutes plus tard, le contrôleur transmet par radio au vol 1095 d’American Airlines, un Airbus A321. Il demande au pilote: « Faites-moi savoir si vous voyez quelque chose passer au dessus de vous ici dans les 15 prochains miles. »

Le pilote semble perplexe et répond: «Si quelque chose passe au-dessus de nous? »

« Affirmatif: nous avions un avion devant vous à 37 [mille pieds] qui a rapporté quelque chose qui passait au-dessus de lui et nous n’avions pas de cibles [radar], alors faites-moi savoir si vous voyez quelque chose passer su dessus vous, » dit le contrôleur.

« Très bien », dit le pilote.

Le pilote du Learjet se joint à la conversation en disant: «Je ne sais pas ce que c’était, ce n’était pas un avion mais c’était – sa route allait dans la direction opposée. Environ une minute plus tard, le pilote du vol 1095 d’American Airlines communique par radio au contrôleur pour signaler une observation bizarre dans l’espace aérien de l’Arizona.

« Ouais, quelque chose est passé juste au-dessus de nous, comme un – Je ne sais pas ce que c’était, mais il était au moins à deux ou trois mille pieds au-dessus de nous, oui, ça passait juste au-dessus de nous », dit le pilote. .

« OK, American 1095, merci », répond le contrôleur.

Le contrôleur demande plus tard, « American 1095, pouvez-vous dire si elle était en mouvement ou juste en vol stationnaire? »

«Je ne pouvais pas savoir si c’était un ballon ou autre chose, mais c’était juste une lumière rayonnante ou un grand reflet qui se trouvait à plusieurs milliers de mètres au-dessus de nous, dit le pilote.

« Roger », répond le contrôleur.

Le pilote d’American Airlines envoie plus tard un message radio au contrôleur à nouveau, demandant si l’objet non identifié était un « ballon Google ».

« J’en doute », dit le pilote du Learjet.

La voix d’un autre pilote ajoute, « OVNI ».

Selon un porte-parole de la FAA, le contrôleur n’a pas été en mesure de vérifier si un autre aéronef se trouvait dans la zone au moment des observations rapportées.

« Nous entretenons des relations de travail étroites avec un certain nombre d’autres agences et manipulons en toute sécurité des avions militaires et des avions civils de tous types dans cette zone, y compris des ballons météorologiques à haute altitude », a déclaré le porte-parole à ABC News mercredi.

L’American Airlines a renvoyé la demande de commentaires d’ABC News à la FAA. Les porte-parole de Phoenix Air, de Google et du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires mercredi.

Anthony McMahon, Rex Sakamoto et Daniel Steinberger d’ABC News ont contribué à ce rapport.

Source : ABC News, Area51