La plus grande compétition de Netflix est le sommeil, déclare le PDG Reed Hastings

La plus grande compétition de Netflix est le sommeil, déclare le PDG Reed Hastings

17 avril 2018 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 17 avril, 2018 @ 19:30

Merci de partager nos articles !
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share

Le PDG de Netflix, Reed Hastings, a affirmé que les plus grands rivaux du géant du streaming ne sont pas Hulu, Amazon, YouTube ou même les diffuseurs traditionnels.

Reed Hastings

Reed Hastings

Selon M. Hastings, notre besoin de sommeil est en fait son principal obstacle. “Vous savez, pensez-y, quand vous regardez une émission de Netflix et que vous en devenez accro, vous restez éveillé tard dans la nuit”, a-t-il dit. “Nous sommes en concurrence avec le sommeil. Et donc, c’est une très longue période de temps que les gens ne peuvent passer sur Netflix.” M. Hastings a même annoncé une nouvelle technologie capable de nous aider à se reposer sans somnoler.

Il a continué à faisant des commentaires surprenants au sujet des téléchargements. La société a cédé à la pression en lançant une fonction pour visionner des films et séries hors ligne très demandée l’année dernière, mais Reed Hastings n’y pense pas beaucoup. “C’est un petit impact”, at-il déclaré. “Je veux dire, tu n’es pas dans les avions ou les voitures pendant toute ta vie, alors c’est vraiment bien à avoir quand tu en as besoin. Mais au moins dans les marchés occidentaux et plus aisés, où les réseaux sont solides et relativement peu coûteux, c’est une caractéristique modeste.” Dans l’avenir, il ne croit pas que les téléchargements seront particulièrement utiles. «À mesure que les réseaux deviendront plus modernes, je pense que nous verrons que le téléchargement va diminuer, parce que, fondamentalement, vous voulez pouvoir cliquer et regarder. Vous ne voulez pas avoir à penser à l’avance mise à part quelques scénarios comme prendre l’avion.”

Netflix s’attend à dépasser 100 millions de clients cette semaine, mais Reed Hastings a minimisé l’ampleur de sa croissance. “Nous envions définitivement YouTube”, a-t-il ajouté. “Ce n’est vraiment que le début. Quand vous regardez YouTube avec un milliard d’utilisateurs actifs et un milliard d’heures chaque jour. Quand on regarde les chiffres de plusieurs milliards de Facebook, on voit qu’Internet n’est qu’une opportunité phénoménale.”


Merci de partager nos articles !
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share