Fate/stay night: Heaven’s Feel I. presage flower arrive sur Wakanim

8 mai 2018 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 8 mai, 2018 @ 7:20

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 10 mai prochain, c’est au tour du film de Fate/stay night: Heaven’s Feel I. presage flower de rejoindre le catalogue Premium Wakanim !

Fate/stay night: Heaven’s Feel I. presage flower

La série culte Fate/stay night revient avec le premier film d’une trilogie adaptant Heaven’s Feel, la 3e et dernière route du visual novel. Dans ce nouvel opus, l’intrigue fait la part belle à Sakura Matou, l’héroïne, ainsi qu’aux personnages humains et leurs liens avec la Guerre du Saint Graal.

Fate/stay night: Heaven’s Feel I. presage flower est la quatrième adaptation des œuvres de Type-Moon par le studio ufotable, après les films Kara no Kyoukai, et les séries Fate/zero et Fate/stay night: Unlimited Blade Work.

Fate/stay night: Heaven’s Feel I. presage flower

Fate/stay night [Heaven’s Feel] I. presage flower

Il voulait la protéger. C’était son désir le plus profond. 10 ans après “La Guerre du Saint Graal” qui vit s’affronter maîtres et leurs servants, une nouvelle guerre éclate aujourd’hui dans la ville de Fuyuki.

Shirou Emiya, le fils adoptif de Kiritsu Emiya, déjà combattant durant l’ancienne guerre, décide de prendre part à ce nouvel affrontement afin de tenir sa promesse envers Kiritsugu. Aux côtés de Shirou se tient Sakura Matou, une jeune fille éprise de lui. Elle se rend chaque jour à son domicile pour lui préparer ses repas, apportant ainsi un peu de lumière dans sa vie. Mais depuis le début de “La Guerre du Saint Graal”, l’air environnant est devenu bien plus pesant. Les meurtres se multiplient dans la ville de Fuyuki. Shirou décide de protéger Sakura. Aux côtés de Saber, la servante à laquelle il a fait appel, Shirou rejoint le camp du mage Rin Tohsaka et prend part à la guerre. Mais lorsque des forces obscures viennent se mêler à la bataille, la victoire semble leur échapper.

Le film est réalisé par Tomonori Sudou sur un scénario de Akira Hiyama et un storyboard de Takahiro Miura.