CAM: Madeline Brewer se transforme en camgirl

CAM: Madeline Brewer se transforme en camgirl

9 juillet 2018 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 12 juillet, 2018 @ 3:17

Merci de partager nos articles !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Le film CAM, un thriller psychologique mettant en vedette Madeline Brewer qui tourne autour d’une camgirl, sera projeté en première mondiale au prochain Festival Fantasia 2018.

CAM

CAM

« Je ne me produis jamais en public, je ne déclare pas aux hommes que je les aime, et je ne simule pas mes orgasmes. » Ces trois règles fort simples régissent les heures où, devant sa webcam, chaque jour, Alice (Madeline Brewer) devient Lola, son alter ego. Comme il se doit, Alice garde sa vie personnelle et son travail devant la caméra strictement séparés l’une de l’autre. Puis, un beau jour, elle n’arrive plus à se connecter à son compte; quelqu’un d’autre y est déjà connecté, et utilise son profil. Après s’être finalement connectée sur le site en tant qu’invitée, Alice découvre qu’elle a été remplacée par une copie conforme d’elle-même : un sosie au courant de choses assez personnelles à son sujet, et qui n’hésite pas à dire toutes ces choses. Inexplicablement, cette seconde Lola semble se produire en direct de chez Alice…

L’un des meilleurs films que nous ayons jamais vus sur le monde des travailleuses du sexe, et un brillant thriller surréaliste signé Isa Mazzei et Daniel Goldhaber. Ancienne camgirl elle-même, Mazzei explore les conflits et autres anxiétés de ce travail de façon très ingénieuse et quasi lynchéenne. Entre autres aptitudes, les gens de ce milieu n’ont guère le choix que de développer une conscience accrue de la manière dont les autres peuvent les percevoir. Un immense atout devant la caméra, et aussi pour se protéger soi-même, mais le prix à payer peut être énorme.

CAM - Madeline Brewer

Madeline Brewer

CAM se propulse dans la stratosphère grâce à l’audacieuse performance de Madeline Brewer (THE HANDMAID’S TALE) qui, pour être parfaitement honnête, n’a jamais été aussi convaincante. Parmi les acteurs de soutien, on retrouve Patch Darragh (SULLY), Melora Walters (MAGNOLIA), Devin Druid (13 REASONS WHY), ainsi que THE LOVE WITCH en personne : Samantha Robinson. Et si les personnalités virtuelles que nous créons prenaient réellement vie, que ferions-nous? CAM est un cauchemar saisissant et provocateur qui tente de répondre à cette question existentielle. Des producteurs de GET OUT, LUCKY et WHIPLASH. – Traduction : David Pellerin

CAM: Madeline Brewer

CAM: Madeline Brewer


Merci de partager nos articles !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares