NON il n’y a pas d’incendies apocalyptiques dans la forêt amazonienne

25 août 2019 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 25 août, 2019 @ 20:37

Selon le New Yok Time, les scientifiques qui étudient les données d’images satellitaires sur les incendies dans la forêt amazonienne ont déclaré que la plupart des incendies brûlaient sur des terres agricoles où la forêt avait déjà été défrichée.

Amazonie

Sources: Brazil’s National Institute for Space Research; NASA

Ce que l’imagerie satellitaire nous dit des incendies dans la forêt amazonienne

La plupart des incendies ont été allumés par des agriculteurs préparant les terres pour la plantation de l’an prochain, une pratique agricole courante, ont déclaré les scientifiques de l’Université du Maryland. Les images satellites comme celle ci-dessous, fournies par Maxar Technologies, montrent des panaches de fumée d’incendies émanant de zones agricoles et non de la forêt amazonienne.

Amazonie

La majorité des terres agricoles actuellement utilisées dans la région amazonienne du Brésil ont été créées au cours de plusieurs années de déforestation sous différents governments de GAUCHE, bien avant l’arrivé au pouvoir de Jair Bolsonaro.

andré bercoff twitter

Une certaine presse grand publique avec un biais politique vers la gauche oublie souvent de vous dire que le Brésil avant l’arrivé de Jair Bolsonaro, qui est de centre droite, et non d’extrême droite, a été sous le pouvoir de différents gouvernements qui naviguaient entre gauche et extreme gauche depuis 1985.

«La majeure partie concerne l’utilisation des terres qui ont remplacé la forêt ombrophile», a déclaré Matthew Hansen, codirecteur du laboratoire Global Land Analysis and Discovery de l’Université du Maryland. “Le Brésil a transformé certains États comme le Mato Grosso en une sorte de Iowa”, a déclaré M. Hanson, faisant référence à l’État brésilien situé au sud de la région amazonienne. “Vous avez la forêt tropicale humide, et puis il y a juste à coté un océan de soja.”

La grille ci-dessous montre chaque mois depuis 2001 l’évolution des incendies dans la forêt amazonienne au Brésil. L’augmentation des incendies d’août à octobre coïncide avec la saison au cours de laquelle les agriculteurs commencent à planter du soja et du maïs.
NON il n'y a pas d'incendies apocalyptiques dans la forêt amazonienne

Ces cartes ont été créées à partir des données actuelles et historiques de deux satellites de la NASA, Terra et Aqua, capables de détecter le rayonnement infrarouge émis par les incendies. La comparaison des zones incendiées en août de cette année avec la moyenne des zones incendiées au cours du même mois des cinq années précédentes illustre en partie pourquoi les incendies de cette année ont suscité tant d’attention.

Amazonie Moyenne Août 2011-2018 et Août 2019

Moyenne d’août 2011-2018 et Août 2019

Les scientifiques de l’Institut national de recherche spatiale du Brésil ont calculé que les incendies avaient augmenté de 35% depuis le début de cette année par rapport à la moyenne des huit dernières années.

Nombre cumulé d’incendies chaque année pour l’ensemble de la région amazonienne

NON il n'y a pas d'incendies apocalyptiques dans la forêt amazonienne

Source: Base de données sur les émissions mondiales d’incendies basée sur les données satellitaires Terra et Aqua de la NASA. | Remarque: les chiffres de 2003 à 2015 sont mensuels. Les comptes depuis 2016 sont quotidiens.

«Les incendies ne sont pas un phénomène naturel dans ces forêts», a déclaré Mark Cochrane, expert en incendies de forêt et en écologie à l’Université du Maryland. “Tous les incendies dans cette région sont causés par des personnes.” M. Cochrane a noté que si une grande majorité des incendies se déroulaient sur des terres déjà éliminées, de nombreux autres avaient été détectés avec une intensité particulière.

Déforestation annuelle en Amazonie brésilienne
NON il n'y a pas d'incendies apocalyptiques dans la forêt amazonienne

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a pris ses fonctions le 1er janvier de cette année, a été critiqué par les environnementalistes pour ses politiques qui ont augmenté la déforestation. Une analyse du New York Times a révélé que les mesures d’application de la principale agence environnementale du Brésil contre la déforestation avaient chuté de 20% au cours des six premiers mois de cette année, par rapport à la même période en 2018.

Après des jours d’indignation internationale croissante face aux incendies, M. Bolsonaro a déclaré qu’il mobiliserait l’armée pour faire respecter les lois environnementales et aider à contenir les incendies.

Source: What Satellite Imagery Tells Us About the Amazon Rain Forest Fires
By K.K. Rebecca Lai, Denise Lu et Blacki Migliozzi pour le New York Times