Mieko Hirota: décès de la chanteuses japonaise

29 juillet 2020 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 29 juillet, 2020 @ 8:55

Nous avons appris le décès de la chanteuse Mieko Hirota (aussi épelé Miko ou Mico). via son blog. Elle s’en est allée le 21 juillet dernier à l’hôpital de Chiba des suites d’une insuffisance cardiaque.

Mieko Hirota

Mieko Hirota

Mieko Hirota

L’artiste a fait ses débuts professionnels en 1961 avec “Kodomo Janai no”, une reprise du morceau “Don’t Treat Me Like a Child”. Pour les passionnés d’animation, elle est connue pour avoir signé l’ending “Leo no Uta” en 1965.

Selon Wikipédia, elle est née dans l’arrondissement Setagaya de Tokyo, elle grandit en écoutant de la pop et du jazz dans des endroits comme Tachikawa fréquentés par les troupes d’occupation du Japon. Elle fait ses débuts en 1961 à l’âge de 14 ans. En 1965, Mico est la première chanteuse japonaise à paraître au Newport Jazz Festival.

Mico apparaît à huit reprises dans l’émission de Nouvel-An K?haku Uta Gassen de la NHK. La première fois en 1962 lorsqu’elle chante “Vacation” de Connie Francis. La NHK fait appel à elle les quatre années qui suivent puis en 1969, 1970 et 1971.

Mieko Hirota

Elle chante la version japonaise de “Poupée de cire poupée de son” de Serge Gainsbourg. Elle interprète la chanson-thème “Leo no Uta” pour la série télévisée Le Roi Léo. Hirota a paru dans des réclames pour Nescafé, Nippon Oil, Daikin, Fujiya, Renown et Sapporo Breweries.