Shadow and Bone : La saga Grisha: comment Netflix a adapté le Grishaverse à l’écran?

shakepay 7 mai 2021 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 7 mai, 2021 @ 18:34

L’équipe créative de la série fantastique Shadow and Bone : La saga Grisha nous explique l’adaptation à l’écran du Grishaverse.

Shadow and Bone : La saga Grisha

Donner vie à ce vaste univers n’a pas été simple.

Les best-sellers du Grishaverse, écrits par Leigh Bardugo, sont enfin adaptés à l’écran dans la nouvelle série fantastique de Netflix Shadow and Bone : La saga Grisha. La série est centrée sur la jeune cartographe orpheline Alina Starkov (Jessie Mei Li) et sur les forces obscures qui s’acharnent contre elle lorsqu’elle libère un pouvoir extraordinaire, susceptible de changer le destin de son monde en guerre.

Donner vie à ce vaste univers n’a pas été simple. Avant la diffusion de la série, Eric Heisserern, showrunner, scénariste et producteur exécutif, Leigh Bardugo, auteure et productrice exécutive, et Shawn Levy, producteur exécutif (21 Laps Entertainment) décrivent les plus grands défis auxquels ils ont été confrontés pour adapter les livres et distribuer les rôles de ces personnages bien connus des fans. Ils nous expliquent également en quoi Shadow and Bone : La saga Grisha occupe une place à part dans le genre.

Eric et Leigh, comment vous êtes-vous rencontrés et comment avez-vous commencé à travailler sur l’adaptation du Grishaverse en série télévisée ?

Eric Heisserer : Il y a environ trois ans, j’ai pris une résolution au Nouvel An, celle de lire plus de livres pour le plaisir. J’ai alors demandé à certains amis de me recommander des titres et l’un deux m’a répondu :« Que dirais-tu de Ocean’s Eleven raconté par Charles Dickens dans un univers fantastique ? ». C’est ainsi que je me suis lancé dans la lecture de Six of Crows. J’y ai pris tellement de plaisir que j’ai envoyé un tweet à Leigh en la remerciant pour cette histoire extraordinaire. Par la suite, j’ai découvert la trilogie originale, Grisha, et me suis à nouveau régalé de cette histoire initiatique d’une jeune héroïne. Un an plus tard, la représentante littéraire de Leigh m’a contacté pour me faire savoir que Netflix avait acquis les droits de Grisha et que mon tweet à Leigh n’était pas passé inaperçu. De mon côté, c’est toute la série — Grisha et Six of Crows — dont je voulais me charger. Deux mois plus tard, Netflix m’appelait pour m’annoncer qu’ils avaient acquis tous les droits voulus.

Leigh Bardugo : J’ai vu beaucoup de confrères accepter des adaptations pour finalement être tenus à l’écart des mondes qu’ils avaient créés. J’ai su dès notre première rencontre que ce ne serait pas le cas avec Eric. Il avait de super idées et des ambitions pour les personnages, mais aussi un immense respect pour l’univers de la saga et pour ses fans. Eric a toujours abordé la série avec l’enthousiasme et l’émerveillement d’un fan et cela compte beaucoup pour moi.

Qu’est-ce qui distingue Shadow and Bone : La saga Grisha d’autres séries du genre ?

Shawn Levy : Les livres, et maintenant la série, sont très inspirés par la Russie des tsars. Ils ne répliquent pas l’histoire, mais puisent dans cette esthétique si particulière. Le genre fantastique s’inspire habituellement de l’univers médiéval, mais nous voulions créer une œuvre qui ne ressemble à aucune autre sur le plan de l’esthétique et du style. De la création des costumes à celle des décors en passant par les langues parlées dans la série, Shadow and Bone : La saga Grisha a une fraîcheur vraiment surprenante. Elle n’oublie pas pour autant d’être follement romanesque, pleine d’humour et d’esprit.

Shadow and Bone : La saga Grisha

SHADOW AND BONE (L to R) JESSIE MEI LI as ALINA STARKOV in episode 107 of SHADOW AND BONE Cr. COURTESY OF NETFLIX © 2021

Comment avez-vous envisagé de combiner Grisha et Six of Crows, qui se déroulent dans le même univers mais à des époques différentes ?

Eric Heisserer : Les livres s’enchaînent dans l’ordre chronologique. Techniquement, les événements de la duologie Six of Crows n’interviennent pas avant la fin de la trilogie Grisha. En résumé, pour cette saison, Leigh et moi devions inventer des histoires antérieures à Six of Crows pour Kaz, Inej et Jesper, qui soient également cohérentes avec l’intrigue de Grisha. Ça n’a pas été une mince affaire.

Leigh Bardugo : Effectivement, ce n’était pas facile ! Eric a pris deux séries fantastiques — avec leurs pouvoirs, créatures, horreurs et intrigues — et les a fondues en un tout cohérent. Je pense que je n’aurais pas pu mieux tomber que sur lui pour ce travail. Je ne lui ai pas seulement remis les clés d’un livre ou d’une série, mais d’un monde tout entier sur lequel j’ai travaillé la plus grande partie de ma carrière.

Comment avez-vous abordé la question de la distribution des rôles pour incarner des personnages aussi populaires ?

Leigh Bardugo : Les fées se sont vraiment penchées sur le berceau de notre projet, car nous avons constitué une distribution liée par d’incroyables atomes crochus. Nous avons trouvé des acteurs qui partagent une alchimie palpable à l’écran et une authentique camaraderie en dehors. Le niveau de concentration et d’énergie qu’ils apportent à leurs personnages est exceptionnel.

.Levy : Sur une série comme Shadow and Bone : La saga Grisha, on crée un monde nouveau. Une partie importante de ce travail consiste à présenter aux spectateurs des personnages qu’ils ne connaissent pas encore. Cela ne fonctionne pas si les acteurs ont des visages déjà connus. À ce titre, le processus de casting m’a beaucoup rappelé celui de Stranger Things. Et contrairement à nombre d’autres séries fantastiques, nos personnages et les acteurs qui les incarnent présentent une véritable diversité culturelle et ethnique. Notre monde reflète une mosaïque d’origines qui est assez unique dans le genre du fantastique. Cet aspect était important pour nous dès le début

Shadow and Bone : La saga Grisha

SHADOW AND BONE (L to R) FREDDY CARTER as KAZ BREKKER on the set of SHADOW AND BONE Cr. DAVID APPLEBY/NETFLIX © 2021

D’après vous, quel élément de Shadow and Bone : La saga Grisha attirera les fans — anciens et nouveaux ?

Leigh Bardugo :Lorsqu’ils regarderont la série, j’espère que les spectateurs seront transportés dans un monde qui ne ressemble en rien à ce qu’ils connaissent déjà. Il ne s’agira pas de combats à l’épée et de sorcellerie. La série se demande ce qui se passe quand on se présente à un combat de magie avec une arme à feu. Notre histoire parle de pouvoirs magiques, de destins à accomplir et d’intrigues de cour, mais aussi des laissés pour compte, des pions qu’on manipule et qu’on oublie.

Shawn Levy : Lorsque nous avons commencé à tourner Stranger Things, on nous demandait :« Mais qui va regarder ça ? » Ce que nous avons découvert, c’est que si vous ancrez votre série dans des personnages empreints d’humanité auxquels on peut s’identifier, la partie est gagnée. C’est exactement ce que nous avons essayé de faire avec Shadow and Bone : La saga Grisha. Nous avons voulu donner aux fans de la première heure comme à ceux qui découvrent la saga un monde comme ils n’en ont jamais vu, peuplé de personnages profondément humains ayant des aspirations et des espoirs auxquels on peut croire, car ils font écho aux nôtres.

Shadow and Bone : La saga Grisha

ShawnInspiré de la trilogie littéraire à succès de Leigh Bardugo, “Shadow and Bone : La saga Grisha” nous entraîne dans un monde ravagé par la guerre où une jeune soldate orpheline, Alina Starkov, se découvre un pouvoir extraordinaire qui pourrait libérer son pays. Tandis que la menace du monstrueux Shadow Fold se fait toujours plus pressante, Alina doit quitter tout ce qu’elle connaît pour rejoindre une armée magique de soldats d’élite appelés Grisha. Mais en s’efforçant de maîtriser ses pouvoirs, elle découvre que dans ce monde fantastique, la frontière entre amis et ennemis est ténue et que les apparences sont trompeuses. Des forces dangereuses sont à l’œuvre, parmi lesquelles une bande de criminels charismatiques, et il lui faudra plus que de la magie pour survivre.

Shadow and Bone : La saga Grisha

SHADOW AND BONE (L to R) DAISY HEAD as GENYA SAFIN and JESSIE MEI LI as ALINA STARKOV on the set of SHADOW AND BONE Cr. DAVID APPLEBY/NETFLIX © 2021


Shadow and Bone : La saga Grisha est une production Netflix et 21 Laps Entertainment avec Jessie Mei Li (Alina Starkov), Archie Renaux (Malyen Oretsev), Freddy Carter (Kaz Brekker), Amita Suman (Inej), Kit Young (Jesper Fahey) et Ben Barnes (Général Kirigan).

Shadow and Bone : La saga Grisha sur Netflix.
Netflix