Martyrs Lane: une histoire de fantômes déchirante débarque sur SHUDDER

shakepay 10 septembre 2021 0 Par Jean Francois Cloutier

Mise à jour: 10 septembre, 2021 @ 20:05

Martyrs Lane, une histoire de fantômes déchirante, un conte de fées chuchotant des révélations de sang et de larmes réalisé par Ruth Platt qui débarque tout chaud du Festival Fantasia, vient d’arriver en streaming sur SHUDDER.

Martyrs Lane

Martyrs Lane

« Au même titre qu’un regard d’enfant peut amplifier et magnifier certains aspects de la vie que les adultes ne perçoivent pas, j’ose espérer que ce film saura amplifier des facettes de l’existence humaine au quotidien qui nous unissent et nous rattachent les uns aux autres. Car les fantômes sont un peu comme les enfants : s’ils se mettent en colère, c’est parce qu’ils veulent être vus et entendus, quand les adultes préfèrent qu’ils demeurent silencieux, et souvent, invisibles. Mais la souffrance accumulée petit à petit entraîne toujours des conséquences désastreuses, et je souhaite que ce film puisse dire quelque chose d’intéressant au sujet des relations familiales bénéfiques ou néfastes, mais toujours fondamentales, qui façonnent les adultes que nous devenons. Le surnaturel est un genre de fiction que j’affectionne énormément, et MARTYRS LANE y apportera, peut-être, des éléments nouveaux et uniques. » ? Ruth Platt, scénariste et réalisatrice

Martyrs Lane

La jeune Leah (Kiera Thompson) vit dans un presbytère avec sa famille. Le jour, c’est un environnement très animé où passent des tas de gens, mais à la nuit venue, l’endroit se transforme : tout n’est que pièces vacantes, mal éclairées, mélancoliques et silencieuses comme la tombe. Leah s’éveille parfois en sursaut quand retentissent les hurlements de sa mère, et ce traumatisme inconnu s’incruste au fond d’elle-même. L’enfant essaie pourtant de se rapprocher de sa mère, mais elle devine que quelque chose d’innommable lui fait obstacle. Puis, une nuit, une frêle fillette spectrale, incarnée par Sienna Sayer, se manifeste à la fenêtre, avec des ailes au dos. Leah et cette fillette ailée deviennent amies, et les apparitions nocturnes se multiplient. Elles inventent un jeu : chaque nuit, Leah doit s’acquitter d’une tâche précise, mais chacune des tâches est révélatrice. Ainsi commence la compréhension du sombre secret qui se dresse entre Leah et sa mère.

La talentueuse cinéaste britannique Ruth Platt a déjà signé THE BLACK FOREST et THE LESSON. Son troisième long métrage, MARTYRS LANE, est un film de genre et un tour de force, car l’histoire nous est racontée du point de vue d’une enfant, et c’est à l’auditoire de remettre dans le bon ordre les divers fragments recueillis par Leah. Platt s’est beaucoup inspirée des souvenirs d’enfance de sa mère, mais aussi de ses propres expériences en tant que fille et en tant que mère. Histoire de fantômes? Sans contredit. Et pourtant, ce sont les blessures intérieures qui nous hantent le plus, trouvant partout des répercussions, jusqu’à altérer notre perception du réel. La scénarisation, la réalisation et les performances sont phénoménales. Conte de fées ténébreux chuchotant des révélations de sang et de larmes, MARTYRS LANE est surtout une vision profondément personnelle, qui vous marquera pour longtemps.

Martyrs Lane

Le film est réalisé et écrit par Ruth Platt et met en vedette Denise Gough, Sienna Sayer, Kiera Thompson, Steven Cree, et Hannah Rae. Il a été présenté en première au Festival Fantasia cette année.

Martyrs Lane en streaming sur SGUDDER:
https://www.shudder.com/movies/watch/martyrs-lane/f2d9b8157f73aa66