Sidney Poitier: la première superstar noire d’Hollywood est décédé

8 janvier 2022 0 Par Jean Francois Cloutier

L’acteur emblématique Sidney Poitier est décédé à l’âge de 94 ans dans sa maison des Bahamas.

Sidney Poitier

A PATCH OF BLUE, Sidney Poitier, 1965

Sidney Poitier

Considéré comme la première superstar noire d’Hollywood, Poitier était beau, discipliné et fort – il pouvait se montrer furieux une minute et faire preuve d’une grande dignité la minute suivante.

En 1958, il est devenu le premier acteur noir à être nommé pour l’Oscar du meilleur acteur pour The Defiant Ones, puis six ans plus tard, le premier à le remporter pour Lilies of the Field. Il est resté le seul Noir à remporter l’Oscar du meilleur acteur jusqu’à ce que Denzel Washington le remporte pour “Training Day” en 2001.

Né à Miami, l’acteur américain d’origine bahaméenne a débuté au cinéma dans les années 1950 avec “No Way Out”, “Cry, The Beloved Country”, “Blackboard Jungle”, “Edge of the City” et un rôle acclamé dans “Porgy and Bess” avant de percer dans les années 1960 avec “A Raisin in the Sun”, “The Slender Thread”, “The Greatest Story Ever Told” et “A Patch in Blue”.

L’année 1967 est sa grande année, avec trois films massifs et emblématiques traitant tous de sujets raciaux – “Dans la chaleur de la nuit”, “Guess Who’s Coming to Dinner” et “To Sir, With Love” – qui font de lui la star du box-office cette année-là.

Lorsque les rôles se sont taris dans les années 1970, il s’est tourné vers la réalisation – il a finalement dirigé neuf films dont “Buck and the Preacher”, “Uptown Saturday Night” et “Stir Crazy”.

Sidney Poitier

Sidney Poitier


Il revient à la comédie à la fin des années 1980 et dans les années 1990 dans des films comme “Little Nikita” et “The Jackal”, ainsi que dans un second rôle clé aux côtés de Robert Redford et River Phoenix dans le film de 1992 “Sneakers”, un thriller de casse de cryptographie très apprécié. Il a également été très remarqué pour son rôle de Nelson Mandela dans la mini-série de Showtime “Mandela and de Klerk”.

Parmi ses nombreux honneurs, il a reçu la médaille présidentielle de la liberté du président Barack Obama, un titre de chevalier honoraire de la reine Elizabeth II, un Kennedy Center Honor, ainsi que des distinctions pour l’ensemble de sa carrière décernées par les Oscars, les Golden Globes et la SAG.

Il a également été membre du conseil d’administration de The Walt Disney Company de 1995 à 2003 et a été ambassadeur des Bahamas au Japon de 1997 à 2007.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses fans.