Brass Against modernise la musique de fin du film La Matrice : Résurrections

16 janvier 2022 0 Par Jean Francois Cloutier

Le nouveau volet de la franchise Matrix modernise apparemment la musique de fin du film original de 1999 – “Wake Up” de Rage Against the Machine – pour l’ère du livestream, puisque la réalisatrice Lana Wachowski a choisi l’interprétation du désormais célèbre groupe de rock Brass Against pour la fin de Matrix Resurrections (The Matrix Resurrections).

Brass Against

Brass Against

Brass Against

Si le nom de Brass Against vous est familier, vous vous souvenez peut-être du collectif new-yorkais lors de sa prestation au festival Welcome to Rockville à Daytona Beach, en Floride, le mois dernier. Alors qu’un festival musical en Floride ne serait pas autrement mémorable, la frontwoman Sophia Urista a cimenté l’héritage du groupe en urinant sur le visage d’un fan au milieu du set du groupe. Les images de l’incident sont devenues virales, comme on pouvait s’y attendre.

“J’ai toujours repoussé les limites dans la musique et sur scène”, a écrit Urista dans une déclaration à l’époque, s’excusant pour la douche dorée. “Cette nuit-là, j’ai poussé les limites trop loin”, a-t-elle concédé, affirmant qu’elle n’est pas une “artiste de choc”. Le groupe a ajouté que ce n’est pas quelque chose que les gens verront à nouveau lors de leurs concerts.

Bien que Brass Against n’ait pas eu à payer pour cette pause pipi sur scène, le groupe s’est vu interdire l’accès aux salles de spectacle de NASCAR, mais pas de descendre dans le terrier du lapin. Qu’il s’agisse de donner un nouveau sens à l’expression “livestream” ou d’interpréter The Matrix Resurrections, ces deux mois ont été très intéressants pour le groupe, qui se consacre à l’utilisation de la musique comme vecteur de changement social.


La version originale de “Wake Up” est sortie en 1992 sur le premier album éponyme de RATM. Il n’est pas surprenant que Brass Against insuffle à sa version de la chanson beaucoup de cuivres pour soutenir la passion affirmée et le grain du flux régulier d’Urista.