Pink Lake: le film d’Emily Gan et Daniel Schachter arrive en salles

13 mai 2022 0 Par Jean Francois Cloutier

Filmoption international est heureuse d’annoncer la sortie le 27 mai du film Pink Lake produit, réalisé et monté par Emily Gan et Daniel Schachter.

Il met en vedette Charles Brook, Alysa Touati et Marie-Marguerite Sabongui dans les rôles principaux.

Pink Lake

Pink Lake

Sam et Cora sont un couple dont la vie relativement paisible dans les collines de la Gatineau est perturbée par la visite de Nadia, l’une des plus anciennes et des plus chères amies de Sam, qui vient de l’extérieur de la ville. Nadia souffre d’un cœur brisé ; son partenaire vient de la quitter et elle craint maintenant qu’il soit trop tard pour devenir mère. Nadia ne tarde pas à demander à Sam d’être son donneur de sperme ; ainsi, elle pourra au moins élever un enfant dont elle connaît le père et en qui elle a confiance – même si elle insiste sur le fait qu’elle élèverait l’enfant seule. Sam a envie d’aider Nadia, notamment parce que Cora ne veut pas d’enfants et que c’est peut-être sa dernière chance d’être un père – ne serait-ce qu’un père biologique et périphérique. Lorsque Sam et Nadia proposent leur idée à Cora, cette dernière donne son accord. Mais le doute s’installe au fur et à mesure que Cora réfléchit aux conséquences de son choix.

Pink Lake

Pink Lake a été écrit, produit, réalisé et monté par Emily Gan et Daniel Schachter.

Emily Gan est une photographe, une cinéaste et une professeure de yoga de Montréal. Cavebirds, son premier long métrage documentaire, lui a valu le prix du cinéaste canadien émergent à Hot Docs en 2019. Elle est actuellement en train de développer un film d’horreur surnaturelle d’après un conte chinois.

Daniel Schachter est un auteur-compositeur et cinéaste de Montréal également. Ses courts métrages Three Mothers (gagnant du Grand Prix à Cours écrire ton court et NSI online film fest, A&E Short Filmmaker Award, meilleur court métrage des RVQC) et Entre chien et loup (avec Monia Chokri) ont été présentés dans des festivals internationaux tels Clermont-Ferrand, Rhode Island et Palm Springs. Il sort des albums sous son prénom et son second prénom, Daniel Isaiah. Pour les deux cinéastes, Pink Lake est leur premier long métrage narratif.