Virus Langya: la Chine découvre un nouveau virus potentiellement mortel

9 août 2022 0 Par Jean Francois Cloutier

La Chine découvre un nouveau virus potentiellement mortel transmis aux humains par des musaraignes. Le Langya Henipavirus, connu sous le nom de “Langya”, a déjà infecté 35 personnes, selon le Centers for Disease Control de Taiwan.

musaraigne

Une musaraigne

Un autre virus zoonotique – le virus Langya – a attiré l’attention des experts car 35 personnes ont été trouvées infectées par ce virus en Chine. Selon les autorités, les patients n’avaient pas de contacts étroits entre eux ni d’antécédents d’exposition communs, ce qui laisse penser que les infections humaines pourraient être sporadiques. Parallèlement, les Centres de contrôle des maladies (CDC) de Taïwan mettent actuellement au point une méthode de test de l’acide nucléique pour identifier et contrôler la propagation du virus.

 Langya Henipavirus

Langya Henipavirus

Le virus Langya est un virus nouvellement détecté et les laboratoires taïwanais auront donc besoin d’une méthode normalisée de test de l’acide nucléique pour identifier le virus, de sorte que les infections humaines puissent être surveillées, si nécessaire, a déclaré le directeur général adjoint des CDC taïwanais, Chuang Jen-hsiang.

Qu’est-ce que le Langya henipavirus ?

Le Langya henipavirus, qui a été découvert dans les provinces chinoises du Shandong et du Henan, peut être transmis de l’animal à l’homme.

La transmission du virus d’homme à homme n’a pas été signalée, mais dans le même temps, il a déclaré que le CDC doit encore déterminer si le virus peut être transmis entre les humains et a averti les gens de prêter une attention particulière aux nouvelles mises à jour concernant le virus, a déclaré Chuang.

Fournissant des détails sur l’enquête sérologique menée sur les animaux domestiques, il a déclaré que 2 % des chèvres et 5 % des chiens testés étaient positifs.

Les résultats des tests effectués sur 25 espèces animales sauvages suggèrent que la musaraigne (un petit mammifère insectivore ressemblant à une souris) pourrait être un réservoir naturel du henipavirus Langya, puisque le virus a été trouvé chez 27 % des sujets de la musaraigne, a déclaré le DG adjoint des CDC.

Quels sont les symptômes du virus Langya ?

Certains des patients qui ont été infectés par le virus ont développé des symptômes tels que fièvre, fatigue, toux, perte d’appétit, douleurs musculaires, nausées, maux de tête et vomissements.

Ils ont également présenté une diminution des globules blancs, une faible numération plaquettaire, une insuffisance hépatique et une insuffisance rénale.

Où le virus a-t-il été détecté pour la première fois ?

Une étude intitulée “A Zoonotic Henipavirus in Febrile Patients in China”, publiée jeudi dans le New England Journal of Medicine, indique qu’un nouveau henipavirus associé à une maladie humaine provoquant de la fièvre a été identifié en Chine.

L’enquête a permis d’identifier 35 patients atteints d’une infection aiguë par le henipavirus Langya dans les provinces chinoises du Shandong et du Henan, et 26 d’entre eux étaient infectés uniquement par le virus Langya, sans aucun autre agent pathogène.

Source:
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2202705
https://www.tmz.com/2022/08/09/china-langya-virus-infected-fatal/
https://en.wikipedia.org/wiki/Langya_henipavirus
https://www.livemint.com/news/india/langya-virus-found-in-china-causing-liver-kidney-failure-know-the-symptoms-about-this-new-virus-11660052226437.html