Leiji Matsumoto: décès du créateur du Capitaine Albator

20 février 2023 0 By Jean Francois Cloutier 20 février, 2023 @ 20:20:39 PM

Leiji Matsumoto, le créateur d’anime connu pour Space Battleship Yamato, Albator, le corsaire de l’espace et d’autres classiques au style fantastique et aux thèmes anti-guerre, est décédé à l’âge de 85 ans.

Il est principalement connu pour avoir créé un univers de science-fiction où se déroule notamment les manga Yamato Le Cuirassé de l’Espace, les aventures du Capitaine Albator et du Galaxy Express 999, dont les adaptations en série d’animation ont fait le tour du monde. Considéré au Japon comme un maître du manga, il a reçu de hautes distinctions et des prix pour ses œuvres.

Leiji Matsumoto

Leiji Matsumoto

Leiji Matsumoto, dont le vrai nom était Akira Matsumoto, est décédé d’une insuffisance cardiaque aiguë dans un hôpital de Tokyo le 13 février, a annoncé lundi son bureau, Studio Leijisha.

Né dans la ville de Kurume, dans le sud-ouest du pays, Matsumoto a commencé à dessiner à l’âge de 6 ans et est devenu célèbre avec “Otoko Oidon”, une série de mangas racontant l’histoire d’un homme pauvre du sud du Japon qui vit dans une pension à Tokyo et se bat pour concilier travail et études.

Nombre de ses mangas appartiennent au genre des “bandes dessinées de champs de bataille”, avec plus de 150 histoires décrivant la tragédie de la guerre. Son thème anti-guerre lui vient de son père, un pilote d’élite de l’armée qui, de retour d’Asie du Sud-Est, a appris à son fils qu’il ne fallait jamais faire la guerre.

Albator

Dans son entretien avec la télévision japonaise NHK en 2018, Matsumoto s’est rappelé avoir vu son père s’excuser auprès des mères de ses subordonnés pour ne pas avoir pu les ramener en vie. Son père a également dit à Matsumoto qu’il fallait être un démon pour ne pas penser qu’un ennemi a une famille. “La guerre détruit votre avenir”, a déclaré Matsumoto dans l’interview, notant que de nombreux jeunes talentueux qui auraient pu contribuer à “la civilisation de l’humanité” ont été tués pendant la guerre. “Mon père m’a dit que toute vie naît pour vivre, pas pour mourir”, a déclaré Matsumoto. “Je pense que nous ne devrions pas perdre de temps à nous battre sur la Terre”.

Matsumoto a reçu plusieurs prix culturels et artistiques du gouvernement japonais, et le titre de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de France.

La fille de Matsumoto, Makiko Matsumoto, qui dirige le Studio Leijisha, a déclaré dans un communiqué publié sur Twitter : “L’artiste de manga Leiji Matsumoto a entrepris un voyage vers la mer des étoiles. Je pense qu’il a vécu une vie heureuse, pensant continuer à dessiner des histoires en tant qu’artiste manga.”