70000TONS OF METAL 2023: MÅNEGARM – WORMWOOD INTERVIEW

26 mars 2023 0 By Hell Vince 26 mars, 2023 @ 13:13:12 PM

Après un super petit déjeuner au Windjammer, une dernière discussion avec des membres d’Atrocity, salutations, vœux, souhaits et accolades avec les vieux et nouveaux amis, il était temps de quitter le navire.
70000TONS OF METAL 2023

Holala que d’émotions, oui survivre à un mal de tête carabiné, un «jack hammer» dans la poitrine et devoir déambuler avec une valise que l’on a rempli dans la hâte et qui ferme à peine. Définitivement, je vais devoir corriger cette partie car j’ai encore perdu un item unique cette année, eh oui une de mes bagues fétiches a glissé hors d’un de mes sacs merde!

From left to right:
Jacob Hallegren (drums)
Erik Grawsiö (vocals, bass)
Markus Andé (guitars)

Rencontre avec MÅNEGARM et Wormwood

Titubant avec Julia, un « gatorade » à la main, la sortie fut vraiment efficace, et l’attente du Uber très courte, définitivement un immense changement comparativement au Port de FTL. Par contre, arriver 6h d’avance à l’aéroport a ses points forts et faibles; t’as le temps de dégriser, voir les potes une dernière fois, reprendre des forces, mais quand même une attente interminable où la dépression d’après croisière commence déjà à frapper. Heureusement pour moi, entre 2 cafés, j’ai pu enfin croiser Tobias Rydsheim, guitariste pour Månegarm, ainsi que paroliers et guitariste principal de son projet Wormwood alors que nous attendions tous nos vols retardés!!! Merci infiniment Kaaven Boulé pour le contact! Grâce à toi j’ai pu retrouver Tobias ben accoté sur un banc de l’aéroport tentant aussi de survire à la fin de l’aventure 70k édition 2023. Dès lors j’ai pu procéder à une entrevue improvisée, supportée par des orientations et questions fournies par Kaaven, merci « brother »!

Après une courte introduction à Tobias à propos de qui j’étais et de « WTF » je voulais savoir, une belle discussion ben relax s’en est suivi. Je commencerais par spécifier que Tobias est un gars ben cool et relax, totalement approchable et qu’il garde une attitude « friendly » tout en restant professionnel. J’adore ça car c’est le style parfait pour la croisière et autres activités entourant ce genre de festivité. Pourtant Kaaven m’avait parlé d’un gars de « party » mais c’est plutôt un mec casanier qui aime la nature pour relaxer que j’ai rencontré. Cependant, il m’a quand même indiqué qu’en tournée on en profite!

On a alors commencé avec ses impressions de Miami. Comme c’était son premier voyage aux États-Unis, en Amérique même, il m’a indiqué que c’était comme dans les films. Le soleil, la plage, les chars de luxes et les filles, tout y passait, et ce assez impressionnant selon lui. C’était selon ses attentes, comme il avait vu dans les films. Bien entendu, il aimerait bien revenir de temps en temps en Amérique pour des concerts et festivals mais sans « booking » rien n’est sérieux. Il va sans dire que 95% de leurs trucs sont en Europe. Il réussi tout de même bien, conjuguant son implication avec Månegarm, son projet Wormwood, et une passion à l’enseignement de la musique chez lui quand il n’est pas en tournée. Tu vois que le mec est versatile et professionnel. Par exemple sur le 70k, c’était assez cool qu’ils alignent le « setlist » du « pool Deck » sur des titres plus atmosphériques comme c’était à l’extérieur alors que le set du « Ice Ring » était plus « hard » question de finir ça en force.

Il m’a tout de même indiqué que son projet Wormwood est la priorité et qu’il ne supporte que comme guitariste pour Månegarm. Son focus reste avec son projet et il ne prend aucune autre responsabilité avec les autres bands pour l’instant. D’ailleurs le son de Wormwood est assez particulier malgré ses premiers amours musicaux avec Kiss et Iron Maiden. Maintenant c’est sûr qu’on est ailleurs avec des trucs comme Månegarm, Windir, d’un éventail de groupes black métals Suédois et Norvégiens. Tobias me le confirme immédiatement, il n’est pas un « shredder » mais préfère y aller « blues style » afin de s’exprimer et brosser le portrait de ses descriptions et histoires. C’est avec les émotions qu’il adresse les sujets qui lui tiennent à cœur; l’état de la planète, se remettre en question, adresser le futur et les orientations humaines. Il n’est pas activiste mais veut tout de même le signifier à sa façon. Il reste humble dans ses créations, statuant qu’il n’est pas meilleur ou au-dessus des autres. Et comme sur le dernier album Arkivet en 2022, on ne dira pas non à des « cover » de Nick Cave et Loreena McKennitt, version « pimpé » Wormwood, afin de faire plaisir à son « record label ».

Dans tous les cas, je le redis : « Un maudit bon gars! ». Prochaine étape sera le retour en studio pour Wormwood afin d’assurer la « release » officielle du nouvel album pour 2023. Pour Månegarm, il va continuer d’assurer pour des concerts ainsi que pour le Månegarm Open Air (https://www.manegarmopenair.se/)les 25-26 août 2023 à Norrtälje en Suède. Wow, avec 25 nationalités représentées moi je me pointe avec mon drapeau du Québec!!!

Cheers!

Vince

https://70000tons.com/