Blackstone: la dure réalité des réserves indiennes

Blackstone: la dure réalité des réserves indiennes

30 janvier 2011 0 Par Jean-François Cloutier
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De temps en temps, des émissions de télévision viennent nous faire réfléchir et philosopher tout en nous divertissant et la nouvelle série canadienne Blackstone entre dans cette catégorie.

Blackstone – qui a fait ses débuts hier soir sur Showcase – met l’accent sur la réserve indienne fictive de Blackstone qui est dans la tourmente en raison de la corruption interne et le népotisme de son chef et du conseil.

La tension dramatique émerge alors qu’une nouvelle génération de dirigeants tente de se lever et créer des changements positifs, et à cet égard Blackstone est très politique et semble avoir un agenda. Notamment, la série brise le mythe constamment diffusé à la télévision et dans les films qui ont tendance à toujours décrire les peuples autochtones comme des victimes de forces extérieures.

Tout savoir sur la série Blackstone

Une des bêtes noires de nos séries et films canadiens est que parfois, lorsque ceux si sont des “drames lourds et noirs” ils se retrouvent à devenir des “drames austère et ennuyant”. Sans aucun doute, Blackstone peut être assez déprimant à certains moments. Mais ne vous en faites pas la série n’est certainement pas austère et encore moins ennuyante.

Mais c’est là que réside la question: jusqu’à quel point dans la réalité lourde êtes-vous prêt à aller pour vous divertir..?

Si vous êtes prêt à “y aller”, comme on dit, Blackstone pourrait être pour vous.

[FB 10150381664445612]