Le jeu de la mort à canal D, le 30 janvier 2011

Le jeu de la mort à canal D, le 30 janvier 2011

26 janvier 2011 1 Par Jean-François Cloutier
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce que nous allons regarder est extrêmement dur, déclare d’entrée de jeu l’auteur et producteur Christophe Nick dans Le jeu de la mort.

Il ne s’agit pourtant que de télévision et de divertissement. Le dimanche 30 janvier à 19 h, Canal D propose en primeur à la télévision québécoise Le jeu de la mort, un documentaire qui a soulevé débats et controverses lors de sa diffusion sur France 2, où les concurrents d’un jeu télévisé devaient envoyer des décharges électriques à un candidat.

Est-il possible que la télévision franchisse l’interdit, soit l’organisation d’une mise à mort en guise de divertissement? La télévision serait-elle devenue une autorité? Son pouvoir est-il sans limites? Dans les années 60, la célèbre expérience de Milgram a démontré que l’homme peut exécuter les pires atrocités quand l’autorité qui lui ordonne de le faire est… légitime à ses yeux. En 2009, Christophe Nick s’entoure de spécialistes pour reprendre cette expérience sous la forme d’un jeu télévisé où la seule différence avec l’expérience de Milgram était la présence d’un public. Au cours de cette mise en scène télévisée, les candidats sélectionnés devaient envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à un concurrent, un comédien cette fois-ci, lorsqu’il donnait une mauvaise réponse.

Sous l’influence d’une animatrice et des caméras, près de 81 % des participants ont complété l’expérience. Ceux qui ont refusé justifient leur comportement par leurs valeurs profondes, leurs expériences antérieures, leur éducation. « J’étais partagé entre ce que je suis et ce que je faisais (…). Je n’ai pas pu continuer longtemps. C’était un véritable combat intérieur! », révèle l’une des candidates. Ce témoignage de détresse psychologique est la preuve que désobéir à une autorité est un processus extrêmement difficile.

Le dimanche 30 janvier à 19 h, ne manquez pas Le jeu de la mort, un documentaire saisissant qui porte une réflexion sur le pouvoir que peut exercer la télévision, à l’ère des téléréalités. Présenté en salle à Montréal l’automne dernier, ce documentaire a été sélectionné au dernier Festival international du film de Toronto.