Sundance 2013:  Cinq films canadiens invités au festival

Sundance 2013: Cinq films canadiens invités au festival

2 janvier 2013 0 Par Jean-François Cloutier
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

sundance-2012-egyptian-theater

Téléfilm Canada est fière d’annoncer que le cinéma canadien sera bien représenté au Festival du film de Sundance, qui se tiendra du 17 au 27 janvier 2013 à Park City, Utah (É-U). Trois longs métrages et un court seront présentés dans différentes catégories.

NEW FRONTIER
Le météore (Première mondiale)
Réalisé par François Delisle

Pierre, la quarantaine, purge une peine de quatorze ans d’emprisonnement. Sa mère, qui a presque quatre-vingts, lui rend visite chaque semaine. Suzanne, la dernière femme de Pierre, tente de refaire sa vie depuis le jugement. Chacun des personnages nous raconte sans secret, cette période de leur existence qui semble suspendue dans le temps, accrochée par ce lien fragile entre la vie du « dedans » et celle du « dehors ». Des destins liés par un crime, la culpabilité et la solitude, comme des naufragés de l’amour et du désir, qui se meurent de sortir la tête hors de l’eau pour respirer la vie.

SPOTLIGHT
Stories We Tell
Réalisé par Sarah Polley

Stories We Tell est un film inspirant qui défie les genres réalisé par Sarah Polley, nommée aux Oscars. Son étude ludique de la vérité insaisissable qui se cache sous les contradictions d’une famille de conteurs dresse le portrait détaillé d’une famille complexe et très aimante.

INTERNATIONAL NARRATIVE SHORT FILMS
Le futur proche (Première internationale)
Réalisé et produit par Sophie Goyette

Robin, un pilote français expatrié au Québec, reçoit au travail un appel téléphonique qui fait basculer son monde intérieur. Invisible pour les autres, le drame qui s’insinue en lui résonne tel un décollement du réel dans son quotidien. Il faudra bien laisser entrer cette douleur, mais pas maintenant. Le futur proche est le récit impressionniste d’une journée tout sauf ordinaire. Un entre-deux poétique frémissant, à mi-chemin entre le vrombissement des moteurs d’avion et le silence complet, l’aérien et le terre-à-terre, la nature et la ville, l’homme et la machine, la vie et la mort.

VHS

PARK CITY AT MIDNIGHT
S-VHS 2 (États-Unis, Canada)
Réalisé par Simon Barrett, Adam Wingard, Edúardo Sanchez, Gregg Hale, Timo Tjahjanto, Gareth Huw Evans et le réalisateur canadien Jason Eisener (Hobo with a Shotgun).

Dans le cadre de leurs recherches pour retrouver un étudiant porté disparu, deux enquêteurs privés font irruption dans sa maison abandonnée et y trouvent une nouvelle collection de cassettes VHS mystérieuses. Après avoir visionné le contenu horrible de chaque cassette, ils réalisent qu’il y a peut-être des motifs terrifiants derrière la disparition de l’étudiant.

DOCUMENTARY PREMIERES
When I Walk (États-Unis, Canada)
Réalisé par Jason DaSilva

À l’âge de 25 ans, le cinéaste et artiste Jason DaSilva découvre qu’il est atteint d’une forme sévère de sclérose en plaques. Ce film relate son cheminement personnel et épuisant sur une période de sept ans. En chemin, un miracle improbable change tout.