Tentative d’assassinat sur le politicien Ahmet Dogan en Bulgarie (vidéo)

Tentative d’assassinat sur le politicien Ahmet Dogan en Bulgarie (vidéo)

19 janvier 2013 1 Par Jean-François Cloutier
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme armé non identifié a tenté d’assassiner Ahmet Dogan, qui est à la tête du parti Mouvement des droits et libertés, un parti politique qui défend les droits de la minorité turque de Bulgarie.

Ahmet Dogan

La scène s’est déroulée pendant son discours lors de la 8e rencontre de routine du parti. Le suspect est soudainement apparu sur la scène et a pointé une arme à feu à la tête d’Ahmet Dogan, il a été immédiatement contrôlé par les autres députés du parti. Le diffuseur de télévision privé CNN Türk a capté les images sur le vif (ci-dessus). Dogan n’était pas armé et il était sous le choc.

Le suspect a été attrapé et le rassemblement annulé. Le discours d’Ahmet Dogan sera distribué aux délégués par un communiqué écrit. Le parti Mouvement des droits et libertés est principalement composé de Turques, c’est un parti politique centriste en Bulgarie, Turquie, qui se fie aux votes de la minorité musulmane.

Ahmet Dogan

Dogan est titulaire d’un doctorat de philosophie de l’Institut de philosophie de l’Académie des Sciences de Bulgarie obtenu en 1984. Durant les années 1980 il s’implique dans un mouvement clandestin visant à la protection des droits de la minorité turque de Bulgarie. Dogan a été arrêté en 1987 puis condamné à dix ans de prison par le tribunal de Varna pour “activités terroristes”. Il est gracié le 22 décembre 1989.

Il est victime d’une tentative d’assassinat le 19 janvier 2013 lors du congrès du parti Mouvement des droits et libertés. L’arme de son agresseur s’enraille, ne tire pas, et Dogan repousse l’homme avant que la sécurité n’intervienne.

Le Mouvement des droits et des libertés (MDL) est à l’origine le principal parti politique des Turcs et des musulmans de Bulgarie. Il se veut désormais un parti pour tous les Bulgares. Le MDL est membre du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs (Parti ELDR) à l’instar du plus ancien parti politique ethnique, le Svenska Folkpartiet des Suédois de Finlande.