Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 21 janvier 2013

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 21 janvier 2013

25 janvier 2013 0 Par Annabelle Thibault
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats :

  • Mike, 31 ans, gestionnaire en informatique
  • Marie-Ève, 18 ans, étudiante en action sociale et médias
  • Yannick, 21 ans, éboueur
  • Manon, 33 ans, préposée à l’entretien ménager
  • Alain, 48 ans, courtier immobilier

Les invités de la semaine du 21 janvier à Un souper presque parfait

Les invités de la semaine du 21 janvier 2013 à Un souper presque parfait

Un souper presque parfait est de retour! Comme c’était le cas dans les saisons précédentes, plusieurs candidats éclatés aux recettes particulières dévoileront l’intimité de leur foyer et de leur cuisine. Dans le cadre de la première journée de cette première semaine d’hiver, c’est Mike, un gestionnaire en informatique d’origine italienne qui nous ouvre les portes de sa demeure. D’après les invités, qui ont eu la chance de lire son menu avant sa préparation, Mike a une cuisine plutôt «féminine»… Seront-ils déçus par les plats du jeune italien? Et bien, son entrée de Concombre à la cugino n’a pas déçu malgré les crevettes qui n’étaient pas au goût de tout le monde. Entre deux assiettes, Alain en a profité pour prendre quelques clichés avec son iPhone : une habitude qui a intrigué Marie-Ève. Passons au plat principal, une Tagliatelle fato di casa qui a elle aussi plu à tout le monde. Les plats typiquement italiens du chef lui ont valu le nom de «papa italien». En effet, Mike aime la nourriture! C’est ce qui a sûrement rendu son dessert, un Tiramisu a modo mio, aussi délicieux. Alain a même dit que c’était le meilleur tiramisu qu’il n’ait jamais mangé! Bien que Mike n’ait pas été très présent ce soir, ses petites attentions comme le café au lait lui ont valu une magnifique note de 32/40 (8+8+8+8), une note si excellente qu’elle pourrait lui accorder la victoire….

Mardi soir, Marie-Ève, une jeune femme de 18 ans, reçoit nos quatre inconnus chez elle. Son menu a une particularité : il est entièrement sans gluten! Ce genre de repas n’est pas habituellement apprécié par les invités d’Un souper presque parfait, mais Marie-Ève a peut-être quelques tours dans son sac… L’entrée, des Blinis au parmesan accompagnés soit des crêpes au sarrasin russes, a reçu un accueil froid si on en croit les commentaires des invités. Alain, notamment, a commenté ouvertement la salade trop «mouillée» de Marie-Ève, ce qui a causé un certain malaise à table. Le plat principal, un Cube chevalin en croûte d’épices, a lui aussi causé un certain malaise du côté de Yannick, qui ne mange pas de cheval en raison de ses croyances religieuses… et de son amour de l’équitation! Malgré les petits pépins rencontrés par Marie-Ève et ses efforts soutenus, les participants n’ont pas été très emballés par les frites sucrées et la viande de cheval, si bien, que les invités n’ont pas terminé leur assiette… Du côté du dessert, un Mi-cru choco et lavande accompagné d’un «shooter de vin», la critique a été plus clémente et le très franc Alain n’a pas manqué une seconde pour dire à Marie-Ève que son yogourt était excellent. L’hôtesse a offert un service très respectable, mais le cheval peu apprécié jumelé à l’ambiance négative à table en raison des commentaires des invités a certainement nui à son score. La jeune femme s’est récolté un petit 23 (5+5+6+7), ce qui signifie que la victoire n’est pas à sa portée…

Mercredi, le jeune Yannick, éboueur et fan de chevaux de 21 ans a assumé le rôle d’hôte de la soirée. Avant même de débuter le repas, Yannick a démontré sa nervosité en appelant une sangria une «pita colada», ce qui a fait rire les invités qui se doutaient que le Pina Colada était bien une sangria… Après avoir mangé l’entrée, que Yannick a intitulée La salade des nains, les participants sont restés sur leur faim En effet, le choix d’une salade a été jugé comme étant simple et inapproprié pour une compétition culinaire. Est-ce que son plat principal a été à la hauteur d’Un souper presque parfait? En tout cas, le nom du plat, lui, s’est démarqué! Un poulet qui se baigne dans un lac de jus d’orange a été servi aux invités, visiblement déçus de la qualité du plat et des ingrédients. Peut-être que l’hôte était trop confiant de son poulet accompagné de légumes découpés? Toutefois, Yannick est persuadé de son succès malgré les critiques. Finalement, le dessert, une délicieuse pomme au four flambée arrosée de gaz, a été un échec côté confection bien que les efforts de Yannick pour le mariage cannelle et pomme ont été reconnus. L’hôte est très confiant, et même trop confiant si on en croit son score très bas de 14 (3+4+3+4). Malgré toutes ses bonnes intentions, on peut facilement affirmer que Yannick n’a pas réussi son coup.

Jeudi, c’est le tour à Manon, une préposée à l’entretien ménager de 33 ans de recevoir nos quatre invités. Manon, comme les autres candidats, tente de se remettre de la soirée désastreuse de Yannick et assure que sa soirée ne sera pas du tout comme la sienne bien qu’elle serve aussi du poulet. Dit-elle la vérité? Tout d’abord, son entrée d’Avocats farcis à la gaspésienne a reçu un accueil mitigé. Si Alain et Marie-Ève ont bien aimé, ce n’est pas le cas de Mike, qui a trouvé le goût de l’ail trop présent, et encore moins le cas de Yannick. En effet, l’hôte très confiant du mercredi soir a comparé l’entrée à du «vomi»… Le plat principal ne s’annonce pas bien non plus : en cuisine, Manon a rencontré quelques problèmes de goût… et de cheveux avant de servir son plat. Qu’en ont pensé les invités? Et bien, sa Poitrine de poulet spéciale à la Manon a été critiquée pour la sécheresse du poulet et sa trop grande ressemblance au plat de Yannick, qui, évidemment, a préféré son propre plat. Du côté du dessert, un Délice savoureux d’été, ou un «milkshake» d’après le très saoul Yannick, les invités ont été déçus en raison de la simplicité du plat autant pour sa confection que pour son goût. Manon a réussi son pari : elle a battu Yannick, mais elle n’a pas réussi à obtenir assez de points pour rester dans la compétition. Son score de 20 (6+6+5+3) la place en quatrième position tout juste devant Yannick, qui lui a accordé un 3…

Le très confiant et franc Alain termine la semaine avec son repas du vendredi soir. Lui qui s’est vanté toute la semaine réussira-t-il a prouver qu’il est un bon cuisinier? Vous rappelez-vous des photos d’Alain sur son iPhone? Il les a imprimées sur du chocolat blanc et les a offertes en cadeau aux invités avant de servir l’entrée. Son opération séduction a échoué auprès de Manon au moment où il a servi l’entrée, intitulée Terre Mer !. Son assiette de fruits de mer, particulièrement d’escargots, a complètement dégouté Manon. De plus, elle a trouvé un poil dans les pétoncles. Oups! Cela aura-t-il des répercussions sur sa note? Alain a exprimé sa déception après les mauvais commentaires de Manon et Yannick. Le plat principal, un Nagano à l’érable, a reçu de meilleurs commentaires, particulièrement du côté de Mike qui a adoré les oignons accompagnant la côte de porc. Le plat fut aussi un succès auprès de Manon, chez qui il gagnera sûrement quelques points. Finalement, le Trio glacé et son fromage servi comme dessert a été apprécié malgré son très haut taux de sucre. Yannick reste toujours très confiant et continue à vanter son repas à table devant les invités, visiblement inconfortable devant la confiance injustifiée du jeune homme. En général, le souper d’Alain a été apprécié, ce qui se reflète dans sa jolie note de 28 (7+7+7+7) qui le classe en deuxième position derrière le «papa italien», Mike. La soirée de Mike ayant été la seule a avoir fait l’unanimité positivement, on se doute que tous les invités sont très content que ce soit lui le vainqueur de la semaine!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 à V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.