Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 4 février 2013

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 4 février 2013

8 février 2013 0 Par Annabelle Thibault
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Que s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats :

  • Mylen, 24 ans, Stagiaire en sécurité financière
  • Nathalie, 41 ans, Courtière immobilière
  • Stéphane, 42 ans, Travailleur autonome
  • Véronique, 27 ans, Technicienne en pharmacie
  • Rudy, 29 ans, Délégué commercial

Les invités de la semaine à Un souper presque parfait

Les invités de la semaine à Un souper presque parfait

Lundi, Mylen, une jeune serveuse et stagiaire en sécurité financière a eu la chance d’être la première à accueillir les invités lors de cette semaine spéciale Québec. La jeune femme a beaucoup d’expérience en restauration et même dans le domaine de la chasse : elle a elle-même chassé l’animal dont provient la viande de son repas principal. Est-ce que les invités seront impressionnés par ses aptitudes culinaires? En tout cas, son Tataki d’escolar du soya et sel volcanique sur salade fraîcheur, lui, a impressionné la galerie. L’entrée était parfaite d’après nos quatre invités qui ont tous adoré l’escolar alias le «poisson beurre». Le goût raffiné du poisson a délecté tout le monde, bien que Rudy ait été préoccupé par la digestion du poisson plus que le plat…

La présentation du Cerf rouge de l’enclos et champignons sauvages du Québec servi comme plat principal a plu, et la cuisson de la viande que Mylen a amoureusement chassée il y a quelques semaines a enchanté tous les candidats à table. Pour l’hôtesse, c’est un parcours parfait jusqu’à maintenant : même son service est impeccable si on en croit les bons commentaires donnés à table. Son dessert, une Douceur fromagée et sa déclinaison de petits fruits, a lui aussi satisfait les concurrents bien qu’il n’ait peut-être pas été à la hauteur des plats précédents. Il n’y a rien à redire sur la soirée de Mylen : autant la nourriture que l’ambiance étaient au rendez-vous lundi soir contrairement à la semaine dernière. Il y a donc unanimité chez les québécois de Québec, qui ont accordé à l’hôtesse une excellente note de 31 (8+8+7+8). Avec un départ aussi fort, la semaine est peut-être déjà gagnée d’avance…

Nathalie est l’hôtesse du souper du mardi soir. La sympathique dame a du fil à retordre si elle veut battre le repas de Mylen, mais rien n’est impossible! L’ambiance sera-t-elle au rendez-vous mardi? Côté gastronomie, en tout cas, ses crevettes flambées au pastis avec folie de mangues et avocats servies en entrée ont été appréciées, mais sans plus. Elles ont été critiquées pour leur goût d’ail peut-être trop prononcé pour certains concurrents. Quant au plat principal, Filet mignon au prosciutto et brie, sauce béarnaise, la cuisson et la froideur du plat ont déçu tout le monde bien que le repas ait été apprécié pour son goût. Avant le dessert, Nathalie a tenté de se racheter, littéralement, en offrant une serviette de table à motif de billet de 100$. Un «cadeau» qui n’a pas séduit nos quatre concurrents… sauf peut-être Véronique. Finalement, le gâteau salade de fruits et coulis de sucre à la crème servi en dessert n’a pas eu le succès escompté en raison de sa simplicité. Il semble que le manque de «punch» ait été le grand défaut du souper de Nathalie, qui s’est mérité une honnête note de 24 (6+6+6+6). Malheureusement pour Nathalie, elle n’est plus dans la course pour le 2000$.

Mercredi soir, Stéphane nous prépare un repas très spécial. Enfin, pas si spécial, puisqu’il ressemble étrangement à celui de Nathalie autant dans ses couverts que dans sa nourriture. Cette grande similitude pourrait bien nuire à son pointage…. Est-ce que ce sera le cas? Tout de même, l’entrée porte un nom intéressant : On saoule les crevettes au whisky!. En comparaison à celui de Nathalie, le pastis de Stéphane est moins goûteux si on en croit les commentaires de Rudy. Généralement, les concurrents ont préféré l’entrée de Nathalie, qui s’est avérée quasiment identique et servie dans les mêmes couverts. Le plat principal, nommé Le Wellington et sa duchesse en délire et le valet d’asperges, a été réussi du côté de la cuisson mais les pommes de terre ont été moins appréciées par Véronique, qui a trouvé qu’elles manquaient d’assaisonnement. La présentation du dessert, un Petit secret caramélisé au rhum un peu similaire à celui de Nathalie, a séduit tout le monde. En effet, Stéphane a réussi à se surpasser en ce qui concerne l’aspect visuel et certains invités ont jugé qu’il agissait du meilleur plat de la soirée. Du côté de l’ambiance, la soirée de Stéphane a surpassé celle de Nathalie, mais le côté gastronomique a été un peu négligé en revanche. Tout comme Nathalie, le souper de Stéphane a obtenu 24 points (6+7+6+5), ce qui le met aussi hors de la course.

Jeudi, la pétillante Véronique reçoit nos quatre concurrents lors d’une soirée à la thématique… Floride? Nathalie et Stéphane se sont habillés de manière similaire tels des «snowbirds», ce qui prouve encore une fois leur compatibilité. Avant de commencer l’entrée de Pétoncles à l’huile piquante sur lit de roquette au Xérès extrêmement assaisonnée, les invités ont dû se remettre des effluves du poivre de cayenne dégagées par le plat de Véronique. Malheureusement pour elle, le poivre de cayenne et la sauce épicée des pétoncles à la cuisson inégale ont gâché l’appréciation de la nourriture. Le plat principal, une Purée de chou-fleur au prosciutto et mignon sauce Riopelle, a eu quelques problèmes de cuisson du côté de Nathalie et Mylen. Toutefois, le plat a été apprécié en général mais sans plus. La Crème craquée gingembre et sirop d’érable servie par Véronique a été un échec cuisant côté confection. Sa crème craquée était liquide, à un point où les concurrents en ont fait un shooter particulièrement sucré! Les plats peu réussis mais bien intentionnés de Véronique se sont mérités un score de 22 (5+5+5+7). On dirait que l’ambiance n’a pas su compenser pour la gastronomie…

Le confiant Passe-Montagne alias Rudy a terminé la semaine avec son repas du vendredi soir. Le jeune homme de 29 ans est convaincu d’avoir une chance de remporter le 2000$, mais il sait bien que Mylen est une rivale… Qui remportera donc le combat des chefs? L’entrée, surnommée Le yin et le yang au saumon fumé et à l’avocat, a reçu un accueil mitigé. Si Stéphane et Véronique ont adoré la fraîcheur du saumon fumé, Mylen et Nathalie n’ont pas autant été enchantées le plat pour des raisons différentes. Mylen n’aime pas le saumon fumé… et Nathalie a préféré sa propre entrée, mais elle a tout de même aimé le plat! Le plat principal, une Souris d’agneau braisée du Qc, sauce gingembre tartufata, a été reçu de manière similaire. Certains comme Nathalie et Mylen n’ont pas adoré l’agneau, dont le goût ne plait pas à tous, mais Stéphane et Véronique ont bien aimé. Décidément, il y a deux équipes à table aujourd’hui! Nous avons la confirmation de ceci dans la réception du dessert, une Crème choco-café compote de poires épicées qui a été qualifiée de meilleur dessert de la semaine par Stéphane et Véronique, mais que Nathalie et Mylen n’ont pas aimé énormément, cette dernière en raison d’un mystérieux filet de vinaigre balsamique dans son assiette… oups! Il semble que l’esprit compétitif de ces deux dernières concurrentes n’ait pas eu eu un impact important sur le résultat final de Rudy, qui a remporté 30 points (8+7+8+7) mais pas la victoire. Avec ses 30 points, il a obtenu un seul point de moins que Mylen, la grande gagnante de la semaine. La compétition est terminée, et c’est l’escolar qui remporte le 2000$!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 à V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.