Un souper presque parfait: semaine du 28 janvier 2013

Un souper presque parfait: semaine du 28 janvier 2013

1 février 2013 0 Par Annabelle Thibault
Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est-ce qui s’est passé cette semaine à Un souper presque parfait?

Candidats :

  • Laurent, 43 ans, éco-designer
  • Layne, 54 ans, guide en projet de rénovation
  • Yvon, 50 ans, acheteur
  • Nancy, 45 ans, aide soignante
  • Céline, 47 ans, étudiante en soins infirmiers

Les invités de la semaine à Un souper presque parfait: Layne, Nancy, Céline, Yvon, Laurent

Les invités de la semaine à Un souper presque parfait: Layne, Nancy, Céline, Yvon, Laurent

Le printemps dernier, vous avez choisi vos cinq candidats préférés de la saison hiver 2012. Cinq candidats ont été sélectionnés : Laurent le français, la flamboyante Layne, l’exaspéré Yvon, Nancy la betterave et la controversée Céline. Avec ces candidats explosifs réuni autour de la même table dans le cadre de la semaine Choix du public, on s’attend à une semaine haute en couleurs.

Cette semaine, c’est Laurent qui ouvre le bal avec un souper de son cru. L’hôte a misé sur la présentation pour tous ses plats, y compris l’entrée, une Soupe de laitue froide à la Caliméro. Accompagnée d’oeufs peints en Caliméro (le personnage), cette soupe froide a littéralement laissé tout le monde… froid. Tous les participants, sans exception, n’ont pas apprécié l’idée de la soupe froide et cela a eu un impact sur l’appréciation générale de l’entrée. Bien que le plat principal, des Ilons forestiers sur lit de poireaux et pommes dauphine n’ait pas eu ce petit problème de chaleur, les participants ont été déçus par la nature de la viande, qui était du simple poulet et non pas du gibier comme l’aurait voulu la perspicace Céline. Toutefois, le goût était au rendez-vous donc on peut dire que Laurent a réussi son coup. C’est encore plus le cas pour le dessert, une Mousse au chocolat à la façon lac des cygnes sculptée tel un cygne flottant sur un lac de chocolat. Cette très belle présentation autant ainsi que le goût savoureux du plat ont enchanté nos quatre invités, visiblement impressionnés par l’oeuvre de Laurent. Le verdict? Ce souper inégal à l’ambiance festive et aux jolies présentations s’est récolté une jolie note de 26 (5+8+7+6), un score au delà des attentes du modeste hôte. Est-ce qu’il sera assez élevé pour remporter la semaine?

Mardi, c’est Layne alias «boogie woogie» qui reçoit nos quatre invités. Elle affirme leur avoir concocté un repas «digne de la gastronomie de Layne» : mais qu’est-ce que cela veut bien dire? En voyant le menu, les participants ont déjà certaines attentes envers Layne, qui devra être à la hauteur de sa vantardise. Vêtue d’une robe de style hollandais, l’hôtesse a accueilli ses invités et servi son entrée, un Potage douceur de mamie avec son beurre surprise. Un véritable succès pour ce potage «réconfortant» : même Yvon qui n’aime pas les soupes a tout mangé! Le mélange des saveurs a plu à tout le monde sans exception malgré la simplicité du plat. Le plat principal, des Côtelettes d’agneau à la Metaxa avec mangues et abricots, a causé la controverse à table du côté de Céline, visiblement choquée par le jeune âge de l’agneau dans son assiette. Cependant, le plat a été apprécié pour son bon goût et sa cuisson, un point sur lequel Layne a insisté. Après une conversation politique très… spéciale avec Céline, l’hôtesse a servi son dessert, un Mariage de saveurs à travers les décennies ou une tarte aux bleuets réconfortante présentée sur une assiette où le nom de chaque invité était écrit en crème fouettée. Le dessert n’a pas impressionné mais il a tout de même été aimé de tous les invités pour son bon goût. Céline, qui a adoré le repas de A à Z, a eu une conversation passionnée à propos du nudisme avec Layne pendant la dégustation. Visiblement, il y a des atomes crochus à table! Les invités n’ont pas été déçus de la soirée très conviviale de Layne, surtout Céline, et le «général boogie woogie» s’est mérité un excellent score de 32 (7+7+8+10). Son résultat impressionnant a complètement éclipsé celui de Laurent, et Layne est bien en course pour remporter ce choix du public d’Un souper presque parfait.

Mercredi, Yvon «à boutte» joue le rôle du grand hôte de la soirée. Il affirme être en mesure de remporter la compétition, mais est-ce le cas? Il a une sérieuse compétition du côté de Layne, qui ne lui fera pas la vie facile ce soir… Tous très critiques (surtout Layne), les invités se sont jetés sur l’entrée de Duo de foie gras poêlé et torchon, qui a été grandement critiquée puisque l’hôte n’a pas préparé le foie gras et le croissant lui-même. Nancy, en tant que grande fan de foie gras, a été la seule à vraiment apprécier le plat à sa juste valeur. Avant de servir le plat principal, un Duo de canard cuisse confite et parmentier, Layne s’est montée contre Yvon sur tous les points et a joué la trouble-fête lors du service… dont elle s’est chargée à la place d’Yvon. Malheureusement pour lui, non seulement son service a été critiqué par tous les invités, mais aussi son canard dont la cuisson n’a pas été réussie. Encore une fois, Nancy n’a eu que de bons mots pour le canard d’Yvon et semble être toute seule à adorer le plat qui lui a été servi. Le dessert, un Duo de crème brûlée Grand Marnier et chocolat, a reçu un accueil mitigé du côté de Layne et Laurent, ce dernier n’appréciant pas le sucre et le chocolat du plat. La soirée au service «inexistant» et à l’ambiance troublée (par Céline et Layne) d’Yvon s’est mérité une note de 24 (8+5+7+4), bien en dessous des attentes de l’hôte, qui n’est plus du tout dans la compétition….

Nancy sert le souper du jeudi, et elle est certaine de n’avoir aucune compétition autre qu’Yvon, bien que Layne soit la femme à battre cette semaine… Son menu a une thématique de boxe, et les invités n’ont aucune idée de la nature des plats et s’assoient à table dans la confusion. Céline a décidé de s’habiller très sexy, mais sa chaleur n’a pas su enlever le froid entre elle et Laurent, envers qui elle est très hostile ce soir. Après quelques soirées de boisson, Layne n’a plus l’énergie pour jouer le rôle de trouble-fête et s’endort pratiquement à table. Cependant, l’entrée de Nancy, une salade au lait de noix de coco et aux pétoncles surnommée Le Jab, a réveillé tout le monde avec sa fraîcheur et son mélange des saveurs ingénieux. La chicane a pris à table entre Céline et Laurent, qui a reçu un verre d’eau au visage toute suite avant le plat principal, intitulé de Le Punch de manière très appropriée. La joue de veau «punchée» n’a pas été appréciée par Céline et Layne, qui n’aiment pas la texture du veau. Laurent et Yvon, en revanche, ont adoré la tendresse de la viande étant habitués à manger du veau. Nancy a donc réussi son pari… à moitié. Le baiser spontané entre l’hôtesse et Laurent a réveillé Layne «boogie woogie» beaucoup plus que le dessert, nommé Le Knock-Out. Cette tarte tatin à la crème de curry n’a réellement plu qu’à Yvon, et pas du tout du côté de Layne qui était tout à fait convaincue que la tarte était au citron. Pour Céline, sa sœur Manon fait de meilleures tartes, et Laurent n’a pas été impressionné. Globalement, le souper de Nancy n’a pas atteint les attentes en raison des goûts particuliers de Layne et Céline, mais Laurent et Yvon ont accordé d’assez bonnes notes à l’hôte pour qu’elle obtienne un résultat final de 30 (8+10+7+5). Personne n’a donc réussi à détrôner Layne cette semaine, mais peut-être que Céline y arrivera…

Vendredi soir, la particulière Céline a reçu les concurrents vêtue d’un costume gothique sexy qui a surpris tout le monde. Toutefois, Laurent a détourné toute l’attention en se présentant torse nu à sa porte! L’hôtesse a semblé confuse devant ses chaudrons, assez pour demander de l’aide de son antagoniste français. Elle a servi son entrée de Pétoncles au vermouth accompagnée de la sauce à l’avocat destinée au plat principal. Tous ont été surpris du mariage des saveurs malgré l’erreur de Céline dans la préparation. Celle-ci a aussi demandé de l’aide d’Yvon et Laurent pour la confection de son plat principal, un Saumon à l’avocat. Puisqu’elle n’avait plus de sauce à l’avocat, elle a servi la sauce au vermouth destinée aux pétoncles mais contrairement au plat précédent, le mariage des saveurs n’a pas remporté autant de succès auprès des invités, particulièrement chez Layne qui a detesté la cuisson du saumon. C’est un Laurent torse nu accompagné d’Yvon qui ont servi le dessert intitulé La forêt chocolatée… qui a dégoûté tout le monde, sans exception. En effet, le chocolat a tombé sur le cœur de tout le monde, tout comme Layne, qui a fait fuir les invités qui ont quitté la table jusqu’à l’annonce des résultats en raison de ses commentaires désobligeants… À l’extérieur, les concurrents se sont entendus pour accorder des points stratégiquement. Yvon et Laurent ont donné tous les deux une note de 10 à Céline, Nancy a accordé une note de 5 à Yvon et Laurent, et Layne… une note très stratégique de 1 pour un total de 26 points. C’est cette dernière qui a remporté la semaine grâce à son jeu stratégique et sa bonne nourriture, au grand malheur d’Yvon, Nancy et Laurent, «à boutte» de la situation… Revenez-nous la semaine prochaine pour une semaine normale et paisible d’Un souper presque parfait.

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 à V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.